Les négociations pour une alliance MSM/PMSD/ML devraient se poursuivre cette semaine. Entre-temps, une rencontre entre Ivan Collendavelloo, leader du Mouvement Liberater (ML), et Xavier-Luc Duval (XLD), leader du PMSD, est prévue pour demain, suite à la réunion qu’a eue le premier avec le leader du MSM, Pravind Jugnauth et Sir Aneerood Jugnauth en la résidence de celui-ci à La Caverne, hier après-midi.
Selon nos informations, le rendezvous entre Ivan Collendavelloo et le leader des bleus, qui n’était pas présent à La Caverne, serait crucial. Il déterminerait les discussions à venir entre PMSD et MSM. Si, à l’issue de la rencontre d’hier – qui a duré un peu plus d’une heure –, les principaux protagonistes du MSM et du ML ont affi ché le sourire et exprimé leur satisfaction sur l’ambiance “bien correcte” de la réunion, en revanche, ils ont choisi de ne pas expliciter les détails de leurs discussions.
C’est Ivan Collendavelloo qui a été désigné pour être le porte-parole des deux partis, hier. “Notre discussion a été très positive et nous allons de l’avant. La population aura le choix entre l’instabilité et le désordre représentés par le Parti Travailliste et le MMM et la stabilité et le développement que représentera l’alliance que nous lui proposerons sous la férule de Sir Aneerood Jugnauth, le Premier ministre désigné pendant cinq ans”, a-t-il déclaré, en présence de ses proches collaborateurs et ceux du MSM. Il a aussi laissé entendre qu’il discutera “le plus rapidement possible avec le leader du PMSD” sur les résultats de cette réunion, mais a souligné qu’en attendant cette rencontre, le contenu de la réunion d’hier ne sera pas divulgué. Après une semaine où Sir Aneerood Jugnauth – pressenti pour être le leader de cette coalition des partis de l’opposition au cas où celle-ci aboutirait – a reçu XLD et Ivan Collendavelloo, séparément, il faudra patienter encore quelque temps avant que les représentants des trois partis ne se retrouvent autour de la même table.
Absence remarquée du PMSD
L’absence remarquée du PMSD à La Caverne, hier après-midi, a été différemment commentée. Dans une déclaration à Week-End, hier soir, XLD expliquait que la rencontre d’hier relevait d’une démarche personnelle d’Ivan Collendavelloo. “Il a sollicité cette réunion. Il est libre”, nous a déclaré XLD.
Du côté du MSM, Pravind Jugnauth, interrogé plus tôt, n’a pas non plus souhaité commenter sur la réunion. Quant au leader du ML, il s’est contenté de rappeler la bonne entente entre les trois partis et leur désir d’alliance. Cependant, selon nos informations, “le PMSD a demandé à Ivan Collendavelloo de parler au MSM”, hier. D’où l’absence du leader des bleus qui a passé beaucoup de temps dans sa circonscription avant de se rendre à Souillac pour animer un congrès, en début de soirée, hier. Le leader du ML, qui avait animé un bureau politique de son parti la veille, agirait donc comme intermédiaire pour trouver un consensus sur la question portant essentiellement sur la répartition des tickets. Il a, entre autres, pour mission de “faire appel à la fl exibilité du PMSD et du MSM” sur ce sujet. La rencontre entre Ivan Collendavelloo et XLD prévue pour demain, nous a confi é un membre actif au sein d’un des trois partis, aura pour objectif “de mettre les choses au clair.” Et de poursuivre, optimiste, “les petits problèmes sur la répartition des tickets sont en voie de résolution.”
Au MSM, Pravind Jugnauth n’a pas voulu se prononcer sur la position qu’il aurait sur une répartition de 37:23. Pour sa part, le PMSD réclame toujours 25 tickets qu’il partagera avec le ML. Et si Ivan Collendavelloo accomplit la mission qui lui a été confi ée, les trois partis annonceront rapidement leur décision d’aller en alliance.