Le PMSD désapprouve les amendements apportés au Non Citizens (Employment Res- triction) Act. D’où la motion de disallowance qui sera déposée ce mardi à l’Assemblée nationale par le député Adrien Duval.

Le leader du PMSD fait ressortir qu’avec cette nouvelle loi qui est “backdated”, les étrangers mariés à des Mauriciens se retrouvent en difficulté. Qui plus est, souligne-t- il, s’il faut attendre d’avoir passé quatre ans de vie commune à Maurice pour obtenir la nationalité mauricienne, les étrangers qui ne parviennent pas à trouver de l’emploi pendant cette période mettent leur couple en péril. “Cela place une incertitude au-dessus de ces personnes qui, même s’ils trouvent un emploi pour un an, risquent de voir leur contrat de travail pas renouvelé”, explique Xavier Duval.

Il se demande si nous avons affaire à “un gouvernement schizophrène” car, d’un côté, on demande aux Mauriciens établis à l’étranger de revenir à Maurice en leur proposant des opportunités tax free et, de l’autre, on exige que leurs conjoints aient un permis de travail. “À se demander s’il n’y a pas une raison inavouée liée à cela, notamment par rapport aux courses hippiques”, dit Xavier Duval. À ce propos, il déplore “la malpropreté qu’est devenue la GRA, avec une ingérence quotidiennedesadvisorsduPMO au sein de cette instance.”