La troisième édition d’Animu Expo a tenu toutes ses promesses. On a noté plus de visiteurs et plus de variétés dans les costumes, dimanche dernier, au Triveni Hall à Beau Bassin. Les amateurs de dessins animés japonais se sont donnés à coeur joie, participant aux nombreuses activités prévues et incarnant leurs personnages tout au long de la journée.
Une ambiance de fête règne ce dimanche au Triveni Hall à Beau Bassin. Dans tous les coins, on peut apercevoir des personnages de mangas, certains munis d’accessoires représentant les armes de ces derniers. Chaque visiteur déguisé se fond dans son caractère à s’y méprendre. Un petit rigolo déguisé en zombie se fait remarquer par sa démarche lente et irrégulière, tentant de prendre par surprise les autres visiteurs et les faire frissonner. Un peu plus loin, un tireur d’élite veille au grain. Chaque visiteur est inspecté avant d’être autorisé de poursuivre sa visite.
Expositions.
Sur une table près de l’entrée, une bataille de cartes Yu gi oh ! attire l’attention. Les adversaires ne se font pas de cadeau. En deux temps, trois mouvements, les moins forts se font battre et doivent quitter la table.
Un peu plus loin, des livrets sont exposés, dont la compilation Animu Jump. À côté, les BJ Dolls cherchent acquéreurs. Dans un autre coin, des tableaux sont exposés, avec comme leitmotiv les mangas, comme de bien entendu. Dans la salle principale, les visiteurs ont la possibilité de s’adonner au live sketching et autre speed painting.
Muchan.
La silhouette de Muchan, la mascotte de l’événement, ne passe pas inaperçue. Son costume rouge éclatant bordé de blanc attire l’attention. Elle s’affaire à accueillir les nombreux visiteurs et les mettre à l’aise, tout en gardant un oeil sur les forces du mal, qui peuvent frapper à tout moment.
SuicidollXp, l’organisatrice de la Convention, s’assure de la bonne marche des activités. Elle annonce régulièrement la tenue des différentes compétitions.
Concours.
Le karaoké attire un petit nombre de participants, contrairement au concours de Cosplay, qui en draine le triple. Il faut dire que c’est le clou de l’événement. Le but est de se présenter dans le costume d’un personnage de manga et de réaliser une chorégraphie qui peut être une danse, une scène tirée du manga ou juste un défilé. En soixante secondes, chaque participant s’est donné à coeur joie, au grand bonheur du public friand de Cosplay.
C’est ainsi que s’est achevée cette mémorable journée pour les amateurs