CIEL Textile Ltd a réalisé cette année un chiffre d’affaires de Rs 8,685 milliards et Rs 514 millions de profits après impôts pour l’année financière 2012-2013. La première entreprise textile de la région maintient ainsi sa bonne performance comme l’année dernière (2011-2012), « malgré des conditions difficiles sur ses principaux marchés d’exportation », fait on ressortir au niveau de CIEL Textiles. 70 % de la rentabilité générée par CIEL Textile provient de ses opérations à l’étranger, alors que les opérations locales ont réalisé elles aussi de bonnes performances. Les emprunts contractés lors de la restructuration financière du groupe il y a plusieurs années ont été entièrement remboursés et témoignent du bilan financier très sain de ce groupe textile.
Avec ses 17 unités de production, dont 9 réparties entre Madagascar, l’Inde et le Bangladesh, le groupe 100 % mauricien CIEL Textile récolte les fruits de sa stratégie d’internationalisation qui lui permet de faire face aux nombreux défis que connaît le secteur textile actuellement. CIEL textile, composé de trois clusters distincts, les groupes Aquarelle, Floréal Knitwear et Tropic Knits, emploie quelque 17 000 personnes et produit 29 millions de vêtements par an. Le groupe exporte environ 60 % de sa production vers le marché européen, 25 % vers l’Inde et l’Afrique du Sud et 15 % vers les USA.
Même si les conditions de la concurrence prévalant sur les marchés européens et la faiblesse du rand sud-africain exercent une pression sur les marges du groupe, les carnets de commandes sont pleins et les prévisions pour le premier semestre de l’année financière 2013-2014 devraient être en ligne avec les performances réalisées sur la même période l’année dernière.