Le ministre désigné des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé, ce midi, que toutes les pensions augmenteront à partir de lundi prochain comme promis par l’Alliance Lepep lors de la campagne électorale (voir tableau plus loin).
« Nous nous sommes mis au travail dès vendredi dernier sur la grille de l’augmentation des diverses pensions, dont celles de la vieillesse, des veuves mais aussi des orphelins et autres handicapés. La machine administrative a été lancée et ceux des pensionnés qui obtiennent leur pension par voie bancaire la recevront dès lundi (décembre + 13e mois). D’autres recevront leurs pensions dans les bureaux de Poste ou au bureau de la Pension, selon les cas », affirme Vishnu Lutchmeenaraidoo. Il a donné la garantie que tous les paiements seront effectués avant le 27 décembre. Environ 240 000 personnes sont concernées par ces augmentations qui devraient coûter un total de Rs 4,7 milliards à l’État. « C’est un engagement que nous avions pris vis-à-vis de la population et nous le respectons », a-t-il ajouté.
Le ministre désigné des Finances a aussi abordé le thème de la transparence pour dire qu’« il n’est pas possible de gouverner des institutions qui ont mal fonctionné, qui ont été mal gérées. L’État a fait des pertes colossales en raison de la mauvaise gestion ». Après avoir discuté avec le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, Vishnu Lutchmeenaraidoo a décidé que tous les responsables des corps para-étatiques ou d’autres institutions de l’État, « zot tou, mem si zot demisIone, zot pou oblize bizin accountable ».
Ce n’est pas une chasse aux sorcières, dit-il, « mais nous sommes obligés de prendre cette décision parce que nous avions promis une nouvelle économie et pour cela il nous faut un soubassement solide. Notre décision de mettre de l’ordre va rendre tous ceux employés sous contrat par l’État accountable pour la période où ils étaient en poste ».
Vishnu Lutchmeenaraidoo a aussi annoncé que dorénavant tous les projets de l’État (ministères ou institutions) doivent obligatoirement passer par des appels d’offres. Il a cité le cas de la construction du nouvel aéroport de Plaisance qui aurait coûté, selon lui, Rs 9 milliards si on avait passé par un appel d’offres. « Je vais exiger en tant que ministre des Finances qu’on adopte un comportement transparent, accountable, dans chaque roupie dépensée », a-t-il dit avant d’ajouter qu’il n’a aucun doute que Maurice économisera des dizaines de milliards de roupies « zis par sa desizyon la ». Il a finalement déclaré que la population a élu le nouveau gouvernement pour mettre de l’ordre et « nou finn deza koumanse. Personne n’est above the law ».
Pas de rencontre avec la MSPA
Répondant aux questions de la presse, le ministre désigné des Finances a laissé entendre qu’il ne rencontrera pas les dirigeants de la MSPA comme souhaité par ces derniers.
« Le Premier ministre et moi leur avons fait une proposition. Nous nous attendons à ce qu’ils la mettent en pratique avant qu’on ne les rencontre ». SAJ et Vishnu Lutchmeenaraidoo ont dans un communiqué demandé à la MSPA de payer aux travailleurs de l’industrie sucrière l’équivalent des salaires pour les huit jours de grève. Le président de la MSPA, M. Espitalier-Noël, a indiqué hier que la MSPA accueillait positivement la position mais qu’elle souhaitait rencontre le ministre des Finances avant de prendre une décision.
Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé que le budget 2015 sera présenté au début de mars et que les consultations budgétaires débuteront au début de l’année.
Par ailleurs, il a laissé entendre que les veuves pourront continuer à bénéficier de leur allocation après l’âge de 60 ans. Il a également indiqué que le rapport de l’audit sera rendu publique lors de la première séance parlementaire.