Le procès dans l’affaire de l’agression à l’acide du Dr Krishan Malhotra a été appelé en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo vendredi. Après plus de quatorze ans, le procès a pris une nouvelle tournure, les deux accusés, Neerunjun Ramdin et Kissunkumar Hazareesing, ayant plaidé coupable. Ils ont comparu de nouveau devant la cour ce matin et le procès a été ajourné au 22 octobre, le temps pour la défense de présenter certains documents et témoins dans le cadre de leur sentencing.
Les faits dans cette affaire remontent à mars 1998. Le Dr Krishan Kumar Malhotra, alors directeur de la clinique MedPoint et gendre de sir Anerood Jugnauth, a reçu un jet d’acide sulfurique concentré au visage alors qu’il se trouvait à la clinique. Le 21 août 2008, le magistrat Pritviraj Fekna (NdlR : maintenant juge) de la Cour intermédiaire a condamné Neerunjun Ramdin et Kissunkumar Hazareesing à six ans de prison chacun. Le 10 décembre 2010, les accusés ont fait appel du jugement devant la Cour suprême. Les juges Asraf Caunhye et Nirmala Devat ont statué qu’il y avait des irrégularités dans le procès et ont annulé la sentence de six ans de prison, ordonnant « a fresh hearing ».