• Un chauffeur de taxi marron arrêté à ce stade de l’enquête

La joie d’une dame âgée de 46 ans a été de courte durée après avoir remporté une somme de Rs 250 000 dans un casino situé à la rue La Chaussée, Port-Louis. Cette habitante de Bois-Marchand avance avoir quitté la maison de jeu en début de soirée mardi avec son argent et devait rentrer chez elle à bord d’un taxi marron.

Même si elle ne se rappelle pas la marque du véhicule, elle a pu mémoriser le numéro de la plaque d’immatriculation. La quadragénaire a indiqué à la Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge n’avoir pas prêté attention si quelqu’un l’a pris en filature.

Arrivée devant sa porte, elle est sortie avec un sac à main qui contenait ses gains quand une moto s’est arrêtée brusquement devant elle. Deux malfrats portant des casques intégraux ont pris le sac avant de s’orienter vers Port-Louis. La plaignante avance qu’elle n’a pas eu le temps de réagir car étant effrayée.

En sus de cet argent, le duo a emporté des cartes bancaires, sa carte d’identité et deux cellulaires. Le préjudice s’élève à Rs 255 000.

La quadragénaire affirme qu’elle n’a pas reconnu les malfrats. Après avoir alerté la police, l’équipe de l’inspecteur Derochoonee, assistée de l’Anti Robbery Squad menée par l’inspecteur Seewoo, a pris le dossier en main.

Sur la base de certains renseignements, ils se sont rendus aux abords d’un autre casino se trouvant à la rue Edith Cavell, Port-Louis, où les policiers ont mis la main sur le chauffeur d’un taxi marron qui est un habitant de Tranquebar âgé de 58 ans. Ce récidiviste attendait des clients devant la maison de jeu de la rue La Chaussée un peu plus tôt.

Dans un premier temps, le suspect a nié toute implication dans ce vol et avance avoir conduit la victime chez elle. Mais, sur l’insistance des enquêteurs, il a avoué avoir contacté un dénommé Ally sur son cellulaire pour lui raconter que sa cliente avait remporté un jackpot et qu’il se rendait à Bois Marchand.

Le quinquagénaire nie avoir demandé à son contact de commettre un vol. Les limiers ont donc saisi son cellulaire et à travers le numéro de son contact, ils comptent remonter jusqu’aux autres suspects. La police a perquisitionné sa maison tard hier soir où rien d’incriminant n’a été découvert.

Hier matin, la CID de Terre-Rouge s’est rendue au casino de la rue La Chaussée pour visionner les caméras de surveillance afin d’identifier la moto des malfrats. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ACP Cally.