À 12 h 30, les ultimes procédures menant à la dissolution de l’Assemblée nationale ont été complétées au niveau du Prime Minister’s Office. Le Writ of Dissolution devra être émis officiellement par le président de la République, Kailash Purryag, en cours d’après-midi. Comme déjà révélé dans l’édition du Mauricien de samedi dernier, contrairement à 2010, la dissolution de l’Assemblée nationale ne sera pas accompagnée par le Writ of Elections avec les dates pour le Nomination Day et le Polling Day. La Constitution prévoit que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, dispose d’un délai de six mois pour la tenue des prochaines élections générales.
À 12 h 30, les ultimes procédures menant à la dissolution de l’Assemblée nationale ont été complétées au niveau du Prime Minister’s Office. Le Writ of Dissolution devra être émis officiellement par le président de la République, Kailash Purryag, en cours d’après-midi. Comme déjà révélé dans l’édition du Mauricien de samedi dernier, contrairement à 2010, la dissolution de l’Assemblée nationale ne sera pas accompagnée par le Writ of Elections avec les dates pour le Nomination Day et le Polling Day. La Constitution prévoit que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, dispose d’un délai de six mois pour la tenue des prochaines élections générales.
Entre-temps, les préparatifs sur le terrain se poursuivent avec le comité de coordination de l’Alliance PTr/MMM, comprenant Patrick Assirvaden, président du Parti travailliste et Rajesh Bhagwan, secrétaire général du MMM, se réunissant ce matin pour la mise en place des dispositions en vue du rassemblement de dimanche prochain à Quatre-Bornes. Par ailleurs, les dirigeants du Human Service Trust, organisation qui était jusqu’à tout récemment considérée comme étant très proche du MSM et de la famille Jugnauth, ont exprimé le souhait de rencontrer cet après-midi les dirigeants de l’Alliance PTr/MMM à Calebasses.
Le calendrier électoral avance selon les étapes préétablies. Le Premier ministre, qui est rentré très tôt ce matin de missions officielles à Londres et à Paris, a bouclé les procédures formelles en vue de la dissolution de l’Assemblée nationale. En effet, au préalable, il a eu des échanges avec le Speaker de l’Assemblée nationale, Razack Peroo et le leader du MMM, Paul Bérenger pour les informer de son intention de demander au président de la République de dissoudre l’Assemblée nationale.
La documentation officielle a été transmise à la State House vers 12 h 30 alors que le Writ de la dissolution pourrait être rendu officiel par la présidence de la République en cours d’après-midi. Interrogé par Le Mauricien vers 12 h 30, Navin Ramgoolam a confirmé que du côté du Prime Minister’s Office, « les procédures pour la dissolution sont choses faites ». « Ce ne sera que le Writ pour la dissolution. Ce n’est pas la même chose qu’en 2010 où les deux, soit le Writ de la dissolution et celui pour les élections générales, étaient intervenus le même jour. La Constitution prévoit un délai de six mois à partir de la dissolution pour la tenue des élections générales », a-t-il ajouté.
Avec la dissolution, les affaires du pays sont gérées par un Caretaker Government car seuls les ministres et le Speaker de l’Assemblée nationale restent en poste. Les postes de Private Parliamentary Secretary et de membres de l’Assemblée nationale n’existent plus à partir de cet après-midi. La prochaine étape, soit le Writ pour les dates du jour du dépôt de candidature et des élections, devra être franchie après le meeting de l’alliance PTr/MMM du dimanche 12 octobre à Quatre-Bornes. C’est ce qu’indiquent des sources autorisées proches de l’Hôtel du gouvernement.
Ce matin, le comité de coordination avec pour membres Patrick Assirvaden et Rajesh Bhagwan s’est réuni pour mettre au point les détails pratiques pour le meeting du 12 octobre. Des représentants de la police, des compagnies d’autobus et de la municipalité de Quatre-Bornes étaient présents lors de cette séance de travail. Le slogan pour le meeting de lancement de la campagne PTr/MMM est « Tous ensemble dans l’unité et la modernité vers la victoire ». D’ailleurs, cet après-midi, les membres du comité régional du MMM et du Constituency Labour Party de Belle-Rose/Quatre-Bornes (N° 18) prévoient une réunion de mobilisation à la municipalité de Quatre-Bornes. Rama Sithanen, Shadow Finance Minister de l’Alliance PTr/MMM, devra intervenir lors de cette réunion pour son come-back effectif dans l’arène politique.
Par ailleurs, un développement de taille sur le plan politique est également intervenu en ce début de semaine. Des dirigeants du Human Service Trust, jusqu’ici très proches du MSM, ont approché l’Alliance PTr/MMM pour une rencontre prévue cet après-midi à Calebasses. L’Alliance PTr/MMM a délégué une équipe de quatre représentants comprenant Anil Bachoo et Alan Ganoo, entre autres, pour cette prise de contacts politiques.