La tenue du Private Members Motion Day vendredi prochain est signe que l’Assemblée nationale entrera en congé pour les vacances d’hiver, mais aussi pour probablement faire de la place au coup d’envoi de la campagne pour la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18). À l’ordre du jour de cette séance est inscrite la motion d’Alan Ganoo en vue d’un toilettage à plusieurs niveaux de la Constitution dans le contexte du 25e anniversaire de la République et du 50e de l’Indépendance. Pour la dernière séance du Question Time de mardi avant les vacances, le député Rajesh Bhagwan fera feu de tout bois sur les antécédents judiciaires des Senior Advisers recrutés par le gouvernement alors que le nouveau venu de la majorité, pour ne pas dire le transfuge, Zouberr Joomaye, s’est donné pour mission de descendre en règle les principaux lieutenants de l’ancien ministre des Services financiers, Roshi Bhadain. Il faudra aussi compter sur deux Private Notice Questions (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval.
La motion privée d’Alan Ganoo, qui sera débattue vendredi prochain, est en sept parties. Le leader du Muvman Patriotik est d’avis que l’heure est venue pour une révision complète de la Constitution en vue de prévoir :
– une limitation des mandats du Premier ministre;
– l’adoption d’une loi anti-transfuge;
– un “Gender Quota” pour une représentation plus équitable des femmes à l’Assemblée nationale;
– une révision des pouvoirs de l’Electortal Boundaries Commission en vue de délimiter les circonscriptions;
– un “Recall Mechanism” contre des parlementaires n’assumant pas leurs responsabilités en tant que représentants de l’électorat;
– l’introduction d’une « second generation development and environmental rights »; et
– un “Enhanced Process” pour la nomination des présidents des institutions sous la Constitution.
Mais avant d’arriver à vendredi, les membres du gouvernement devront affronter une dernière séance du Question Time de mardi prochain. Une soixantaine de PQ sont à l’ordre du jour, dont les suivantes :
– Rajesh Bhagwan réclamant des détails sur des Senior Advisors/Advisors qui font l’objet d’enquêtes policières et la nature des délits reprochés, la nécessité d’imposer la production d’un certificat de moralité aux Advisors recrutés ou encore l’octroi de passeports diplomatiques à des Advisors sous caution;
– Adil Ameer Meea s’intéressant de près aux conditions de service et missions du secrétaire financier ainsi que les présidences de board qui lui sont attribuées de même que les avantages sous l’Overseas Treatment Scheme et du National Solidarity Fund à une proche d’un parlementaire de la majorité;
– Zooberr Joomaye sur les salaires et conditions de service de deux Advisers au ministère des Services financiers;
– Reza Uteem au sujet de la vente des avoirs du groupe BAI avec l’écroulement de l’empire Rawat et les fonds recouvrés aussi bien que les commissions et autres “fees” déjà versés;
– Bashir Jehangeer préconisant la réintroduction de la peine capitale pour des délits de trafic de drogue aggravés; et
– Shakeel Mohamed voulant prendre connaissance des “professional fees” payés en marge de l’arbitrage en faveur de Betamax avec la résiliation du contrat du Red Eagle.