C’est une session parlementaire importante qui s’ouvre ce mardi. Et pour cause, elle marque la reprise d’une avant-dernière session pour l’actuelle législature, les dernières élections générales ayant été tenues le 5 mai 2010 et le prochain scrutin prévu en octobre 2015 si le Parlement n’est pas dissous bien avant. Toujours est-il qu’en attendant le livre blanc annoncé pour avant la reprise des travaux parlementaires, ce qui laisse deux jours au Premier ministre, c’est le Question Timequi polarisera l’attention pour cette rentrée 2014 d’autant qu’à l’item projet de loi c’est la disette avec seulement la présentation en première lecture d’un amendement au Mauritius Research Council Actet l’examen du Copyright Billlequel subira une nouvelle batterie d’amendements compte tenu de son contenu controversé et contesté par les artistes.
En attendant de connaître la teneur de la Private Notice Question du leader de l’opposition, une chose est sûre, c’est que le Prime Minister’s Question Time démarrera sur les chapeaux de roue avec une question de Rajesh Bhagwan sur le très commenté voyage de Navin Ramgoolam à Davos au début de l’année. Le whipde l’opposition veut connaître la composition de la délégation qui y a assisté, la durée de la mission ainsi que le coût total de cette expédition dans l’hiver des  hauteurs helvétiques.
Pour le Premier ministre, d’autres interpellations de la même veine, sur le law and order en général et les meurtres recensés depuis le début de l’année, ceux qui agitent Rodrigues depuis quelque temps avec l’affaire Moorghen notamment, la police et les suicides qui y ont été enregistrés ces derniers temps, les suites, évoquées par le député Reza Uteem, de l’affaire l’Amicale et de l’implication, si elle existe, de la police ou de la Commission Nationale des Droits de l’Homme.
C’est Showkutally Soodhun qui va remettre la polémique de la carte nationale d’identité sur le tapis avec une question sur la disparition en octobre 2013 du disque dur y relatif. Le député du MSM veut savoir si l’affaire a déjà été rapportée à la police et ce que l’enquête a, à ce stade, donné.
La récente virée mauricienne de la politicienne française Ségolène Royal fera l’objet d’une question du député du MMM Kavi Ramano qui tentera d’obtenir auprès de Navin Ramgoolam des informations précises selon lesquelles elle était l’invitée officielle du gouvernement mauricien en marge du deuxième Salon international du livre et ce que cette visite a coûté aux contribuables mauriciens.  
Le Dr Satish Boolell s’intéresse, lui, aux infractions au Information, Communication and Technologies Actpar le biais d’internet et de téléphones portables et il recherche le nombre de cas enregistrés depuis 2005 de même que les actions initiées en vue de mettre un terme à ce genre de délit.
Son collègue du MSM Nando Bodha adressera une question au Premier ministre sur la visite d’un ministre britannique aux Chagos dans le cadre du programme annoncé de réinstallation de la population chagossienne dans leur pays natal et ce que le gouvernent mauricien a entrepris en conséquence.
Veda Baloomoody cherchera à savoir du chef du gouvernement si les enquêtes initiées sur les violences faites aux femmes ont pu établir les causes d’une telle situation et les mesures qui sont envisagées en vue d’atténuer ce phénomène inquiétant. La seule question d’une back-bencherde la majorité pour le Premier ministre viendra de Stéphanie Anquetil qui veut connaître le nombre de Domestic Protection Orders émis par le tribunaux ces trois dernières années.
Les terres seront également évoquées lors de ce PMQT avec deux questions du député du MSM, Pradeep Roopun, l’une sur la commission d’enquête qui se penche sur les prescriptions et les mesures préconisées pour réformer le système et sur les arpents que le gouvernement mozambicain avait mis à la disposition de Maurice l’usage fait de ces terres, les agences publiques et privées impliquées, les visites de prospection de même que les dépenses encourues sur ce projet.
Wrong Road
Les questions pour les autres ministres ne sont pas moins percutantes avec le Dr Sorefan qui interrogera Anil Baichoo sur l’affaissement spectaculaire de la Ring Road ou du moins ce que certains ont déjà rebaptisé Wrong Road avec la recherche de précisions suivantes: les actions initiées contre les contracteurs, s’ils ont déjà été payés pour le travail effectué, si les réparations ont été entreprises et les garanties exigées en vue de prévenir de futures craquelures sur l’ouvrage. Le même député a aussi une question pour le même ministre sur un projet d’aménagement d’une passerelle à Wooton.
Douloureux rappel que celui de Pravind Jugnauth qui vient avec une question sur les inondations du 30 mars 2013. Il demandera au ministre des Infrastructures publique s’il y a eu des travaux entrepris sur la ring road, près de  centre de conférence de Pailles et le long de la troisième voie sur l’autoroute de Sorèze au Caudan suivant cette catastrophe.
La TEC et le scandale du DY Patil Medical College seront aussi au coeur des interpellations ministérielles. C’est le bouillant Mahen Jhugroo qui donnera le coup d’envoi de ces questions avec une pour Rajesh Jeetah et l’autre pour Sheila Bappoo. Le ministre de l’Enseignement supérieur devra indiquer la date à laquelle ce collège a été autorisé à opérer à Maurice et si les conditions attachées à son permis d’opération ont toutes été respectées.
Quant à la ministre de la Sécurité sociale, elle devra fournir les détails suivants: s’il y a eu des appels d’offres pour la location des bâtiments Altima et Ébène Heights, si son ministère a procédé à des travaux de rénovation sur les sites concernés et à quel coût, les noms des locataires, l’espace occupé et le prix au mètre carré payé par chacun des occupants.
Ce sera ensuite au tour de sa collègue Leela Devi Dookun-Luchoomun de prendre le relais avec deux questions sur le DY Patil College, l’une sur la qualité de l’enseignement dispensé avant qu’il ne soit autorisé à recruter des étudiants et l’autre pour le ministre de la Santé qui devra dire si ce collège payait une quelconque redevance pour les espaces qu’il occupait à l’hôpital Jawaharlal Nehru.
Question pour le leader du MSM Pravind Jugnauth qui s’intéresse lui aussi aux conditions de la location des bâtiments de la Sécurité sociale au collège dont un des responsables n’est autre que l’époux de Sheila Bappoo, les coûts de la rénovation ainsi que les dates auxquelles les contrats de location ont été signés avec le DY Patil College.
Pour rester dans le domaine de l’enseignement supérieur, il y a aussi cette question de Nando Bodha sur la note publiée le 16 septembre 2013 par la Tertiary Education Commission à l’intention des organismes censés représenter des universités étrangères et si tous ceux concernés se sont mis en règle avec les directives de la TEC.
Également de la partie, Françoise Labelle qui, elle, recherchera des détails sur les cours en MBBS de l’Université de Maurice et des examens qui se sont déroulés en 2011, 2012 et 2013. Elle veut savoir s’il y a eu des candidats qui ont été autorisés à reprendre l’examen et si certains ont été totalement exclus d’un tel exercice.  
CT Power et la Malaysian Connection
Deux questions sur CT Power mais aussi sur la Malaysian Connection et les pitreries de Prem Doonghoor, celui qui est censé faire office de Haut Commissaire à Kuala Lumpur. C’est Kee Chong Li Kwong Wing qui ouvre les hostilités sur le dossier avec une question pour Rashid Beebeejaun sur l’actionnariat de CT Power, sur l’argent déposé jusqu’ici par le promoteur, le coût des infrastructures comprenant les terres et la construction de la jetée de même que les conditions de fourniture d’électricité au CEB.
Le même député demandera cette fois au ministre des Finances plusieurs éclaircissements sur les accords bilatéraux conclu avec la Malaisie dont celui liant la FSC à la Labuan Financial Services de Kuala Lumpur et s’il y eu un exercice de «due diligence»effectué sur CT Power Holdings avec notamment une demande d’enquête auprès des autorités malaisiennes sur la solidité financière de CT Group Malaysia et ses subsidiaires dont les bailleurs de fonds de CT Power.
Rajesh Bhagwan s’intéresse, lui, à l’aspect envrionnemental de CT Power et à son certificat EIA. Il veut savoir si toutes les conditions de cet EIA ont été respectées avant que les travaux ne démarrent et si les appréhensions des habitants d’Albion, de Pointe-aux-Sables et des environs de la centrale à charbon ont été prises en considération.
Pour clore le chapitre malaisien, cette question d’Arianne Navarre-Marie à Arvin Boolell sur l’incident provoqué par le Haut Commissaire mauricien à Kuala Lumpur, Premduth Doonghoor, qui avait effectué un walk-out le 12 mars lors d’une réunion bilatérale après que Xavier Duval est intervenu pour qu’il ménage ses questions au ministre malaisien du Commerce qui était l’invité du gouvernement aux célébrations nationales de 2014. La même députée recherchera aussi des détails sur l’organisation et le coût des festivités officielles marquant la célébration de l’indépendance et de la République.
Les problèmes au sein de la famille et la violence seront évoqués par les députés Stéphanie Anquetil qui réclamera de Mireille Martin des précisions sur les assises de la famille que la ministre a annoncées, tandis que Lysie Ribot recherchera des éclaircissements sur le National Action Plan to Combat Domestic Violencede 2007 avec un accent sur l’évaluation faite de son efficacité et sur la nécessite d’aménager plus de centres d’accueil pour les victimes de violence domestique.
Deux autres  députées seront aussi de la partie, notamment celles du No 14 avec Josique Redagonde-Haines qui adressera deux questions au ministre Chonee concernant le White Papersur les arts et la culture et de Maya Hanoomanjee qui s’intéresse à la nouvelle route Flic-en-Flac/Cascavelle et sur le projet de morcellement La Réserve à Flic-en-Flac.
Les autres questions sont comme suit: la fourniture d’eau à Camp-Levieux (Deven Nagalingum), le traité de non-double imposition avec l’Inde (Reza Uteem), le logement social (Stéphanie Anquetil), les cours dispensés aux officiers des centres communautaires (Françoise Labelle), un cas de négligence médicale enregistré en février dernier (Kavi Ramano), le programme de rotation appliqué aux spécialistes et consultants (Satish Boolell), un projet hôtelier à Anse La Raie (Ashit Gungah), la pêche à Les Salines (Jean-Claude Barbier), le nombre de permis de taxis délivrés depuis 2005 et la liste des bénéficiaires des logements construits à la route Militaire (Adil Ameer Meea).