«Ce n’est pas dans la politique de mon ministère», c’est la réponse qu’a donnée en substance le ministre de la Jeunesse et des Sports à une question du député Franco Quirin qui voulait savoir si le MJS compte rembourser le jeune triathlète après son titre de Champion d’Afrique dans la catégorie junior au Maroc le 25 mai dernier.  Le ministre Devanand Ritoo a confirmé que son ministère n’a pas financé le déplacement de Mathias Mongelard  malgré que la Fédération mauricienne de Triathlon (FMTri) avait écrit personnellement au ministre pour obtenir une aide.
Quirin: J’ai en ma possession une lettre de la Fédération Mauricienne de Triathlon en date du 6 mai de cette année qui s’adresse à l’honorable ministre  des Sports et dans laquelle ladite fédération sollicite l’aide financière, un supplément du budget  qui les aurait aidé à financer le déplacement de ceux qui n’avaient pas été sélectionnés dans un  premier temps, mais qui avaient réalisé les minimas. Est-ce que le ministre peut nous dire pourquoi il n’a pas pris en considération cette lettre de la Fédération ?
Ritoo: According to the federation, only  four selected athletes plus two coaches should have been in the participation list. However, as  some money was left, Mathias Mongelard and Timothée Hugnin were roped in with part cost  paid. This explains why they had to make their own arrangements for part funding of their
participation, otherwise, they would have been in the list of those who participated at their own  cost. I think it is a good initiative for the federation to allow a maximum  number of athletes to get high level international exposure. I would also like to congratulate the  parents and sponsors who believe in those athletes and contributed in their participation cost.
Quirin: Vu que le jeune Mathias Mongelard a fait honneur au pays, ne serait-il pas juste que le ministère de la jeunesse et des sports rembourse à ce jeune ses frais
de déplacement ?
Ritoo: This is not the policy of my Ministry, the  federation was agreeable, at the very outset, to have Rs300,000 for the participation for the total  of 10 athletes. Now, if the federation felt that, at that point in time, they should include 12
athletes, they could have come up with additional demand, but they were agreeable with the  Rs300,000 for a total of 10 athletes which  means the whole delegation. We gave them the  money and they were agreeable to that amount.
Dans la foulée, le député MMM a évoqué le cas d’un triathlète, Boris Toulet qui a bénéficié du soutien du ministère des Sports, mais qui n’a pas fait le déplacement au Maroc. Devanand Ritoo devait indiquer à la Chambre que c’est après la compétition que son ministère a été informé de l’absence de Boris Toulet et que la FMTri aura à réclamer le «refund» du billet d’avion et a souligné que son ministère a «valorisé» Mathias Mongelard avec une récompense financière.