Les Championnats nationaux juniors KFC tenus samedi et dimanche au stade de Réduit ont été marqués par un seul haut fait. La Rodriguaise Liliane Potiron a failli s’approprier la référence nationale féminine du triple saut. Elle a atterri à 5 cm du record détenu depuis le 12 juin par celle qui s’impose désormais comme sa grande rivale, sa camarade Karina Jolicoeur, créditée d’une marque de 12,55 m, à Réduit toujours, lors des Championnats d’Afrique australe seniors.
À défaut du record toutes catégories, Liliane Potiron est quand même parvenue à battre la meilleure marque junior qui tenait bon depuis le 11 avril 2010. Elle avait été réalisée par Ambre de Falbaire à Germiston en Afrique du Sud à l’occasion des Championnats d’Afrique du Sud cadets et juniors. Falbaire y avait décroché le bronze derrière Kelly Kingwell (12,43 m) et Luchelle Prinsloo (12,40 m).
Mais il faut quand même se rappeler que l’an dernier, lors de la compétition d’Afrique australe précitée, Karina Jolicoeur avait échoué au pied du podium malgré ses 12,55 m, devancée par un trio sud-africain, l’or étant acquis avec 13,20 m, l’argent avec 13,06 m et le bronze avec 12,76 m. Mais Liliane Potiron et Karina Jolicoeur sont sur la bonne voie continentale.
Ailleurs, et comme l’an dernier, la compétition aura très rarement comblé les attentes. Derrière, Liliane Potiron, deux autres athlètes de Rodrigues ont pu tirer leur épingle du jeu en terminant 2e et 3e meilleures athlètes de la compétition. Il s’agit de Claudia Bernard et Véronique Raboude, la première s’imposant au 100 m haies et l’autre au 400 m.
En masculin, Bryan Tonya, Bryan Police et Alexandre Gentil (Rod) ont terminé dans l’ordre au classement.