Après que deux quatrebornaises ont affirmé dimanche qu’il a menti à la police le témoin qui avait déposé en faveur du ministre Varma dans l’affaire qui l’oppose à Florent Jeannot a décidé de se retirer de cette affaire. L’homme s’est rendu à la police aujourd’hui pour affirmer qu’il ne veut plus être considéré comme témoin. Un changement d’attitude qui intervient tout juste une semaine après que ce membre du régional n° 18 du MMM a affirmé à la police et aux médias que Yatin Varma n’avait jamais agressé Florent Jeannot. Il avait expliqué qu’il se trouvait sur les lieux au moment de l’accident.
Sa déposition initiale à la police avait surpris plus d’un dans son entourage alors que le jour de l’accident il aurait raconté une version semblable à celle des six témoins qui ont affirmé que Yatin Varma avait battu et insulté Florent Jeannot dont la voiture avait percuté la sienne à Sodnac. Ainsi, le dimanche 26 mai, deux quatrebornaises se sont rendues à la police de Sodnac pour rapporter ce que leur avait raconté ce fameux témoin précédemment.
Contacté par Le Mauricien, l’homme a déclaré : « Monn prefer retir mwa pou evit traka, pou pa bizin al divan lakour tousala. » Il nous a affirmé par ailleurs : « Je n’ai subi aucune pression, j’ai retiré ma plainte volontairement. »
Au niveau du Régional n° 18 il avait été décidé depuis la semaine dernière que l’homme soit mis à l’écart des affaires du parti. Kavi Ramano, député du MMM, indique dans ce contexte : « Nous avions décidé cela pour que cette affaire ne prenne pas une coloration politique. Nous attendions ce témoin vendredi pour qu’il s’explique et précise sa position mais il n’est pas venu. »