À l’exception d’un petit mouvement de dernière minute pour certains aux alentours de 14 h hier – soit une heure avant la fin de l’exercice – pour déposer leur candidature, c’est un calme plat qui a régné dans tous les centres de dépôt situés dans le centre de l’île, plus particulièrement à Moka/Quartier-Militaire et St-Pierre. Si les premiers candidats se sont rendus aux centres de dépôt de candidature aux alentours de 9 h 30-10 h, la majorité d’entre eux ont préféré attendre après l’heure du déjeuner pour procéder à leur inscription. Le temps pour certains groupes de finaliser leur liste de candidats, ou pour d’autres, plus discrets, d’épier de loin les mouvements de leurs futurs adversaires.
Si les affinités politiques des candidats sont connues des villageois, aucune couleur politique ne s’est faite remarquer à Moka/Quartier-Militaire. Une ambiance très bon enfant a ainsi régné autour et dans les centres de dépôt de candidature. Les candidats se succédant pour les formalités d’inscription n’ont pas hésité à se taquiner et se lancer quelques vannes dans la bonne humeur.
De nombreux anciens candidats aux élections villageoises, dont des conseillers sortants, ont encore une fois tenté leur chance, mais plusieurs nouveaux visages ont également été présentés, avec la plupart des groupes constitués respectant les nouveaux règlements en ce qu’il s’agit de la parité femmes/hommes. Toutefois, en dépit des règlements stipulant la présentation obligatoire de la carte d’identité de chaque candidat à l’inscription, certains se sont pointés sans les documents nécessaires. Ils ont été renvoyés chez eux et ont dû revenir plus tard avec les pièces d’identité réclamées.