L'autoroute M3 Terre Rouge-Verdun,enfin réalignée en phase compactage, hier, avant le réasphaltage prévu à partir de mi-juin

La M3 totalement opérationnelle à partir du 19 juillet promet le MPI

Les travaux de réparation de l’embankment failure du tronçon Ripailles/Valton sur l’autoroute Terre-Rouge/Verdun, fissurée depuis janvier 2015, abordent leur dernier virage. L’autoroute M3 devrait ainsi être totalement opérationnelle à partir du 19 juillet 2019.
Serait-ce la tenue des Jeux des îles de l’océan Indien qui donnent un coup d’accélérateur aux travaux entamés depuis mai 2017, soit deux ans après l’effondrement de ce tronçon ? En tout cas, les choses vont très vite sur l’autoroute Terre-Rouge/Verdun où les travaux de réparation de l’embankment failure sont presque terminés. Deux mois seulement encore à attendre avant que la route ne soit totalement operationnelle.

Les 180 pieux, au coût de Rs 223 millions, recommandés par le Pr Jean-Pierre Magnan, nécessaires pour assurer la stabilité de ce tronçon sujet à des glissements de terrain, atteignant 25 m de profondeur, ont déjà été installés sur une superficie de 110 mètres de large et 300 mètres de long, indique le Senior Advisor du ministère des Infrastructures publiques (MPI), Sudesh Lallchand. La stabilité de chaque pieu a été soumise à des tests par les officiers du Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) et le rapport est attendu dans les jours qui viennent. Entre-temps, les inclinomètres installés par la Road Development Authority (RDA) n’ont rien démontré en termes de déplacement du flanc.

Un mois pour l’asphaltage

Après les travaux sous terre, les ouvriers de Transinvest et Sinohydro procèdent actuellement au remblayage de la zone avec quelque 1 000 tonnes de matériaux, du macadam spécial notamment, déposés quotidiennement. Les travaux de remblai, qui auront coûté Rs 282 M, devraient se terminer à la fin de ce mois et démarrera ensuite la construction de la route au mois de juin. Il faudra un mois de plus avant que les autorités n’entreprennent l’asphaltage de ce tronçon.

Pour rappel, cela fait plus de quatre ans que cette route, qui faisait la fierté de l’ancien gouvernement, est en réparation. Après plusieurs tests de géomorphologie du sol par des experts coréens, sud-africains et japonais, sollicités par l’actuel ministre des Infrastructures publiques qui ont déterminé la complexité de ce site, plus particulièrement du tronçon Ripailles/Valton, les travaux de réparation – qui avaient démarré en mai 2017 et qui devaient se terminer un an après – ont été retardés en raison d’autres fissures apparues en sous-sol après de grosses averses. D’où le recours à l’expertise du Pr Magnan pour trouver une solution permanente.

Parallèlement aux travaux de réparation de l’embankment failure, des travaux de sécurisation des falaises ont démarré en amont du tronçon Ripailles/Valton. Et selon le MPI, tous les travaux incluant ceux sur le flanc droit de l’autoroute seront complétés à temps pour l’ouverture totale de la route Terre-Rouge Verdun en juillet 2019. Les autorités sont confiantes qu’à partir du 19 juillet, les automobilistes pourront enfin circuler sur cette autoroute en toute sécurité.