Dans une épreuve de 50+, le cheval classé au haut de l’échelle est nettement avantagé. Ainsi, celui-ci n’est autre que Tandragee. Mais on est d’avis que ce cheval peut avoir trop couru dernièrement et peut courber l’échine pour la troisième fois de suite. On lui préfère les chances de Nordic Warrior.
Force est de constater que cette épreuve est difficile à bien analyser, justement en raison du poids qui a été alloué aux engagés. Tandragee, avec une valeur de 83, porte 61 kg. Son compagnon de box Roman Manner (74), donc 9 points de moins, ne reçoit que 2,5 kg, alors que la différence de poids entre les deux aurait dû être de 4,5 kg. Recall To Life n’est pas mieux loti.
Outre Tandragee, il est aussi désavantagé vis-à-vis de Roman Manner. Il en est ainsi jusqu’au numéro 8 Captain Magpie. Le poids minimum étant de 53 kg et le top weight de 61 kg, il ne peut donc y avoir plus de 8 kg entre le 1 et le 8. Ce qui fait que ce genre d’épreuve va dans le sens contraire de ce qui veut que le handicap a pour principe d’équilibrer les chances de chaque partant, sauf quand il s’agit d’une course à poids d’âge. On est également arrivé à un stade où tous les stakes money sont bons à prendre, certains pourraient même se laisser aller à des écarts rien que pour Rs 5 000.
La casaque bleu électrique engage deux représentants. Il se pourrait qu’on ait voulu “sanz lamé” pour voir ce que cela donnerait avec Kevin Ghunowa du côté de Tandragee, qui pourrait même devancer Roman Manner dans le parcours. Mais il ne sera sûrement pas sollicité pour ne pas se montrer ardent.
Roman Manner, lui, revient après repos. Cela fait neuf semaines qu’il n’a pas couru. Il a eu tout le temps nécessaire pour se reposer et se remettre sur le bon pied. Il affiche une belle condition et paraît pouvoir réaliser la passe de trois.
Rousset aligne Recall To Life qui, une fois encore, a hérité d’une mauvaise ligne. Rien d’alarmant car il vient de renouer avec le succès en courant à l’arrière-garde. Le parcours rallongé est bon pour lui et il semblerait qu’il peut s’adapter à tous les rythmes quand il court sans oeillères ou sans noseband. Sa lourde tâche sera de reprendre tous ceux qui le précéderont dans le parcours.
Nordic Warrior devrait être en mesure de mener le peloton. Son entraîneur l’a plutôt conservé sur la fraîcheur. On sait de quoi il est capable, mais il faut reconnaître qu’il ne s’est pas encore imposé à ce niveau de la compétition face aux meilleurs. Le poids n’est pas en sa faveur, mais on est d’avis qu’il peut cette fois réaliser quelque chose.
Pierneef a été l’auteur d’une bonne rentrée et sera à sa deuxième course après un long repos. Alors, attention au syndrome frappant souvent un compétiteur qui n’a pas couru depuis longtemps.
On est d’avis que Kruger Rand trouvera une fois de plus la compétition trop dure à ce niveau. Son compagnon de box Donnie Brasco portera 1 kg de plus, la faute à son jockey. Il fait partie des meilleurs finisseurs, mais pourrait avoir à se surpasser sur 1500m. Captain Magpie risque de trouver la partie difficile, surtout qu’il trouvera plus rapide que lui.
On prend le risque de désigner Nordic Warrior comme vainqueur.