Le président de l’Association mauricienne de Badminton (AMB), Raj Gaya, s’est vu confier de nouvelles responsabilités à la fin du mois dernier. En effet, membre de la Fédération internationale de Badminton (FIB) et secrétaire-général de la Confédération africaine de Badminton, le Mauricien cumulera également le poste de secrétaire-général au sein de l’Association Francophone du Badminton.
Cette nouvelle association a été officiellement lancée le 30 juillet, à Londres, en Angleterre, pendant les Jeux olympiques, et son siège sera basé à la Fédération française de Badminton, à Paris, en France. Du reste, le président de cette nouvelle association aura pour président le Français Paul André Tramier. Soulignons que l’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 75 pays membres sur les cinq continents. De ces 75 pays, 50 sont affiliés à la FIB. Les autres membres du comité directeur sont Raj Gaya (secrétaire-général), le Belge Edgard Veropooten, le Suisse Lawrence Chew, le Marocain Omar Bellali, le Canadien Kyle Hunter (vice-présidents), la Grecque Victoria Halzina (responsable féminine), le Malgache Jean Aimé Ravalison, les représentantes de la FIB Etienne Thobois et Grégory Verpooten (membres).
Les activités de l’ABF ont déjà été établies et se focaliseront sur trois axes qui sont d’aider au développement général de la discipline dans les pays membres, d’organiser des compétitions annuelles juniors et seniors et de travailler pour l’inclusion du badminton dans les Jeux de la Francophonie qui se tiennent tous les quatre ans et dont la prochaine édition est prévue pour l’année prochaine, à Nice, en France.