Une équipe composée de cinq joueurs mauriciens participera les 19 et 20 novembre prochain au tournoi international de St Denis à La Réunion. Il s’agit chez les hommes de Kiran Baboolall, Christopher Paul, Stephan Perne et Arvin Dabydin alors que Yeldy Louison sera l’unique élément féminin de l’équipe. Le tournoi se disputera en individuel et la paire Baboolall-Louison composera le double mixte. Ce déplacement est financé à la fois par l’AMB et les joueurs. Un dirigeant devrait accompagner l’équipe.
———————————————————————————————————————————
Création d’une Association de l’océan Indien
Une association regroupant les instances du badminton des pays de l’océan Indien est en passe de voir le jour. En effet, les pourparlers ont eu lieu entre les fédérations de La Réunion, des Seychelles, de Madagascar et Maurice pour la création d’une Association de badminton de l’océan Indien. Cette instance devrait même tenir sa première réunion dès janvier à Maurice. Il ne reste plus qu’à fixer une date, nous dit Raj Gaya, le président de l’Association mauricienne de badminton, également l’initiateur du projet. La création de cette association permettra d’avoir un championnat de l’océan Indien que les pays membres auront la charge d’organiser à tour de rôle chaque année. L’accent sera surtout mis sur les jeunes.
———————————————————————————————————————————
MAROC: Lancement du badminton scolaire
Lors d’un récent déplacement au Maroc (18-27 octobre), Raj Gaya a procédé au lancement du badminton scolaire pour les pays africains d’expression française. Ce lancement intervient suite à la décision prise au début du mois dernier par la Fédération mondiale de badminton (BWF) visant à implanter le badminton en milieu scolaire à l’échelon mondial pour en faire une discipline majeure.
Ce projet pilote ne concerne pour l’heure que les villes de Casablanca et Marrakech. Des tuteurs ont aussi été formés. À leur tour, ils iront dans les écoles former des moniteurs d’éducation physique. Ces derniers ont eu quatre séances de travail avec Raj Gaya. Ces écoles ont été dotées d’équipements par la Badminton World Federation. Le but à terme est d’initier 30 000 enfants au badminton en comptant avec l’appui du Comité olympique, du ministère des Sports et de l’Éducation nationale du Maroc.
———————————————————————————————————————————
Formation d’entraîneurs de niveau 1
L’Association mauricienne de badminton lancera du 19 au 27 novembre le projet de Coach Education prôné par la BWF. Ce projet en version anglaise coïncidera avec l’atelier de formation d’entraîneurs de niveau 1 qui sera organisé par la Solidarité olympique. Cette formation sera animée par l’Anglaise Joanne Hughes, membre de UK Sport — l’équivalent du Mauritius Sports Council — mais attachée à la BWF. Environ 20 à 25 stagiaires participeront à ces cours.