La quatrième édition des championnats d’Afrique scolaires par équipes de badminton s’est soldée en Zambie (Lusaka), par la victoire du Collège du Saint- Esprit qui l’emportait 3-0 face aux Zambiens de Matero Boys School. Le tenant du titre aura donc enregistré un deuxième titre d’affilée dans ce tournoi qui se dispute selon la formule de la Thomas Cup comprenant trois simple hommes et deux double hommes.
L’équipe du Collège St Esprit (CSE) avait subi deux defaites consécutives  en finale contre l’Ouganda en 2009 à Maurice et 2010 en Ouganda. L’an dernier, le tournoi s’était tenu à Pretoria et l’équipe mauricienne avait remporté la finale 3-2 face à l’Ouganda. L’année dernière, l’équipe féminine de QEC avait obtenu la médaille de bronze après une élimination en demi-finales par la Namibie 4-1. Et en 2009, à la première édition du tournoi tenu à Maurice, le CSE s’était incliné en finale face à l’Ouganda 2-3 tandis qu’en féminin, la SSS Ebène s’était contentée du bronze après avoir condédé la défaite en demi-finales 1-3 contre le Nigéria. Le titre revint alors au Nigéria aux dépens de l’Ouganda 3-1.
Pour la présente édition, le CSE disposa en demi-finales des Namibiens de Oranjeund Pirate School 3-0 tandis que les Zambiens de Matero se qualifièrent aux dépens des Sud-Africains de Diamantveld High School sur le même score. Une deuxième équipe zambienne (Wasukile High Scool) et une du Kenya (Kisumu Senior Academy) participaient également au tournoi masculin.
En phase de poule, le CSE l’emporta 4-1 contre Matero Boys Academy (Zam), 5-0 contre Kisumu Senior Academy (Ken), 5-0 contre Diamantveld High School (Af. Sud), 4-1 contre Wasukile High School (Zam) et 4-1 contre Oranjeund Pirate School (Nam).
L’entraîneur mauricien Annirao Dajee avait fait lui aussi le saut en Zambie, mais pour mettre en place l’organisation du tournoi à la demande de la Confédération africaine de badminton. Mais il a  quand même profité de l’occasion pour encadrer l’équipe mauricienne. Celle-ci était composée des deux meilleurs badistes juniors, nommément, Aatish Lubah et Julien Paul ainsi que Guillaume Lo et Brandon Pin Young Sen, tous placés sous la coupole de Stephan Beeharry au Trust Fund for Excellence in Sport (TFES). « Le tournoi n’était pas aussi relevé. Et puis, cette équipe mauricienne avait de loin l’allure d’une sélection nationale. Elle a remporté assez facilement tous ses matches. L’absence de l’Ouganda en masculin s’est, par contre, fait sentir. Mais il était présent en féminin», confie-t-il. Demi-finaliste du simple hommes aux champiionnats d’Afrique juniors l’an dernier à Maurice, Aatish Lubah n’était pas membre de l’équipe l’année dernière.  
Aucune équipe mauricienne n’était en lice dans le tournoi féminin remporté par les Namibiennes de Oranjeund Private School 3-1 contre leurs rivales de Bloem Hof Girls.