photo illustration

La Criminal Investigation Division (CID) de Rose-Belle a ouvert une enquête sur un constable, affecté à la Brigade pour la protection des mineurs, qui fait l’objet d’une accusation d’agression faite au poste de police de Vieux Grand Port.

Selon la victime (27 ans), l’incident s’est déroulé lundi au domicile de son oncle où réside également le policier. Elle avait rendu visite à ce proche en compagnie de son époux et alors qu’ils parlaient, le policier n’a pas apprécié une remarque qu’aurait faite l’époux de la plaignante. Ce qui devait donner lieu à une dispute, qui a dégénéré.

Selon elle, le policier a commencé à gifler son épouse et elle est intervenue pour lui porter secours. Ce faisant, la jeune femme a elle aussi été agressée et blessée au visage. D’ailleurs, son nez était en sang quand elle s’est rendue au poste de police pour porter plainte. Elle a déclaré à la police qu’elle souhaitait se faire examiner par un médecin et elle a été conduite à l’hôpital Nehru de Rose-Belle pour des soins. Elle a obtenu sa dé- charge tard dans la nuit.

La victime a assigné son époux comme témoin. Ce dernier a décliné toute assistance médicale.L’agresseur présumé sera convoqué sous peu pour des explications. Le policier a laissé entendre à ses collè- gues que les allégations portées contre lui étaient fausses et que sa cousine, avec qui il n’est pas en bons termes, sou- haite ternir sa réputation. Le constable, qui compte 13 ans de service au sein de la force policière, consignera sa ver- sion des faits incessamment. L’enquête est menée par l’équipe de l’inspecteur Jugon et placée sous la supervision de l’ASP Seetul.