Devant le non-renouvellement du permis de travail de Cédric Ségeon — une correspondance du ministère du Travail avait informé officiellement le Mauritius Turf Club mardi à 17h — l’entraîneur Patrick Merven s’est tourné vers son second jockey, Swapneel Rama, pour la monte de la dernière acquisition Love Struck dans le Barbé samedi.
L’Australien Daniel Moor (établissement Shirish Narang) s’est vu confier la monte d’Albert Mooney, doublure de Gilbert Rousset, alors qu’un autre Mauricien, Jean-Roland Boutanive, retrouve la casaque bleu électrique avec la doublure Reim dans ce deuxième rendez-vous classique de la saison.
Au niveau des sanctions, les appels de Vincent Allet et de son jockey Darryl Holland (Catwalk Model, 2e course de la 8e journée) seront entendus le jeudi 2 juillet prochain. L’entraîneur concerné s’était vu infliger une amende de Rs 25 000 pour n’avoir pas informé les Racing Stewards du changement de tactique adopté sur Catwalk Model (8e journée), tandis que Holland avait écopé de deux semaines de mise à pied et fut condamné également à Rs 25 000 d’amende pour n’avoir pas monté à la satisfaction des RS.
Par ailleurs, le board des administrateurs du MTC a pris connaissance des clarifications apportées par l’entraîneur Shailesh Ramdin quant à la nouvelle convention entre le propriétaire Paul Foo Kune et lui au sein de son établissement. Du coup, les chevaux de Paul Foo Kune seront autorisés à courir dès samedi.