Le leader Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) est bien parti pour maintenir son avance au classement. Lors de la cinquième journée de la Barclays Mauritius Premier League 2014-15, il sera face à une équipe du Pamplemousses SC en perte de vitesse demain (16h) au stade Anjalay.
Le PRNFC demeure la seule formation à avoir enregistré quatre victoires en autant de sorties en championnat professionnel. L’équipe de Twaleb Fatemamode semble sur la bonne voie pour poursuivre sa marche triomphale. Gare toutefois aux excès de confiance. Qu’importe le résultat, le PRNFC conservera toujours le fauteuil de leader à l’issue de cette cinquième journée.
« Nous prenons les matches l’un après l’autre. Comme je le dis, chaque rencontre à ses spécificités qui ne doivent pas être négligées. Nous devons nous adapter à la situation afin de réaliser notre objectif : remporter les trois points en jeu », souligne l’entraîneur du PRNFC.
Depuis leur courte victoire sur La Cure Sylvester (2-1) lors de la deuxième journée, les Nordistes ont concédé deux défaites par la suite. Ce qui pousse à dire que les hommes de Henri Spéville n’auront pas un après-midi de tout repos, même s’ils évolueront à domicile. « Nous ferons notre maximum afin d’obtenir avec un résultat positif. Nous sommes conscients que devons redoubler d’efforts pour redresser la situation », indique de son côté l’entraîneur du Pamplemousses SC.
L’AS Quatre-Bornes, qui a remporté son deuxième succès en championnat aux dépens de Pamplemousses (1-0), fera un déplacement périlleux pour rencontrer l’ASPL 2000. L’équipe de la capitale reste pour sa part sur un nul décroché face au Curepipe Starlight SC (0-0). Bien qu’ils partiront avec la faveur des pronostics, les joueurs de Sakoor Boodhun ne devraient toutefois pas dormir sur leur lauriers face au vice-champion de la division inférieure l’an dernier. Le groupe dirigé par Benjamin Théodore peut jouer les trouble-fête dans certaines circonstances. D’ailleurs, jusqu’à présent, l’équipe quatre-bornaise a réalisé un parcours satisfaisant.
Chamarel SC/Curepipe Starlight SC : une rencontre importante en perspective pour les deux formations. Malheur au vaincu. Si l’équipe de l’Ouest aura un avantage du fait qu’elle joue à Germain-Comarmond, par contre, elle aura à rester sur ses gardes afin d’éviter toute surprise contre un adversaire qui peut sortir quelque chose de nulle part. Malgré la présence de ses nouvelles recrues étrangères, le Curepipe Starlight SC n’a pas encore évolué selon ses vraies qualités.
L’autre formation curepipienne, à savoir le Cercle de Joachim, champion sortant, n’arrive toujours pas décoller. Les protégés de Joe Tshupula croiseront le fer avec La Cure Sylvester, championne de la D1. Une rencontre a priori dans les cordes des Curepipiens, mais les Port-Louis restent tout de même une formation imprévisible. D’ailleurs, les banlieusards ont tenu Chamarel en échec (0-0) lors du précédent acte.
Enfin, l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers reçoit un adversaire difficile à manier, l’AS Rivière du Rempart (ASRR) à Auguste-Vollaire. Mal en point depuis le début du championnat, les Flacquois occupent à nouveau la dernière place au classement. Face à une ASRR rusée, les Rovers auront du fil à retordre.