Dwayne Chong, est encore méconnu sur la scène sportive locale certes. Mais ce Mauricien âgé de 20 ans qui réside en Australie, est bien coté au niveau international, incarnant une valeur montante du basketball. Évoluant aux Peninsula Sharks en Australie avant d’obtenir une bourse, de sport-études au Leakhead University à Toronto au Canada, Chong a été appelé pour la première fois en sélection et forme également partie des 12 basketteurs sélectionnés pour les Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI). Pour son baptême de feu sous les couleurs mauriciennes, il aura à coeur de démontrer l’étendue de son talent face à Mayotte qui sera en stage à Maurice du 10 au 23 juillet prochain.
La venue de Dwayne Chong, considéré comme l’avenir du basket-ball mauricien, a été rendue possible grâce à Hedley Han, le vice-président de la Fédération Mauricienne de Basket-Ball (FMBB). Ce dernier a convaincu le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) de prendre en charge, les frais des billets d’avion de l’expatrié, en l’occurrence celui du retour vers le Canada qui s’élevait à plus de Rs 80 000. Ce qui n’était pas envisageable au départ pour le MJS, qui était disposé à payer son passage pour le pays des kangourous et non pour le Canada. Ce qui a créé une pomme de discorde entre les deux protagonistes
« Chong étant le seul expatrié de l’équipe nationale, insistait pour retourner au plus vite à Toronto après les JIOI pour reprendre ses cours et ses entraînements qui commencent le 10, en vue de la nouvelle saison », nous explique Hedley Han. Jouant au négociateur, il a tenté tout son possible pour persuader le ministre Yogida Sawmynaden de débloquer les fonds nécessaires. Mission réussie. « Après maintes discussions avec le ministre, le problème a pu être réglé. Dwyane Chong portera pour la première fois le maillot quadricolore contre Mayotte. Il recevra ses billets dans les plus brefs délais. Il devrait atterrir à Maurice d’Australie, le 15 juillet pour disputer les tests matchs. Puis deux semaines après, il mettra le cap sur l’île soeur avec la sélection avant de s’envoler pour le Canada », se réjouit-il.
Cette joie est également partagée du côté des Chong en Australie, notamment son père Tommy. « Nous sommes tous très fiers. On vit en Australie certes, mais on est Mauricien avant tout. Dwayne y est né et y est resté jusqu’à ses cinq ans. Je suis également soulagé que le problème a été vite résolu », avance-t-il. De son côté, Dwayne Chong, qui évolue au poste de meneur, se dit très enthousiaste. « Je suis très excité à l’idée de représenter mon pays et de disputer mon premier match », admet- il.
Les Mauriciennes affronteront la  sélection réunionnaise
La sélection féminine met le cap sur La Réunion vendredi prochain. Du 10 au 16 juillet, elle sera en stage intensif en vue de se préparer en vue des Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI). Cinq matchs  sont au menu de cette tournée réunionnaise. Les filles affronteront Le Port, l’ASPTT, Les Aiglons d’Orient et la sélection réunionnaise en deux occasions. Un programme bien chargé qui leur permettra de s’évaluer et d’apporter les derniers réglages avant le grand rendez-vous. Si a priori les matchs devront se jouer au gymnase du Port et de St Fleury à St Denis, par contre les dates et les heures des rencontres, ne sont pas encore fixées. Les joueuses seront accompagnées de leur coach, Rubben Batterie et de son assistant, Bernard Nuckchady. Le Directeur Technique National, Charles Tassin, sera également de la partie mais sera de retour le 14-15 juillet pour les matchs contre Mayotte au Gymnase de Phoenix.