Le tirage au sort de la Republic Cup de basket-ball s’est tenu la semaine dernière au gymnase de Phoenix. Un exercice qui a permis de dégager dès le départ deux demi-finalistes en masculin et un finaliste en féminin. Et tout cela, sans même qu’un match n’ait été disputé. Comment doit-on voir cette situation ?
« Les équipes ne se sont pas inscrites », explique Hedley Han, président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB). Ce qui, dans la pratique, donne lieu à des demi-finalistes connus dès le tirage au sort. Il faut savoir que seulement neuf équipes ont répondu à l’appel des organisateurs.
De ce fait, les Mahebourg Flippers, vainqueurs de la Super League l’année dernière, et les Malherbes Harlems se retrouvent en demi-finale. Les autres équipes inscrites chez les messieurs sont l’École de Basket de Cassis (EDB Cassis), le Real de Port-Louis, les Roche-Bois Warriors et les Vuillemin Soldiers.
Les premiers matches se joueront dès le 28 février. En lever de rideau, on assistera à l’unique rencontre féminine entre l’USBBRH et son éternel rival, BBRH-Hoop, à partir de 14h30 au gymnase de Phoenix. Suivront ensuite le match 100% port-louisien entre l’EDB Cassis et les Roche-Bois Warriors (16h30), et Vuillemin Soldiers qui tentera de prendre le dessus sur le Real (18h30).
Les demi-finales masculines sont prévues le 6 mars. Les Mahebourg Flippers affronteront le vainqueur de la rencontre EDB Cassis/Roche-Bois Warriors. Les Malherbes Harlems, eux, croiseront le fer avec l’équipe qui aura remporté la joute Vuillemin Soldiers/Real. La finale, quant à elle, est prévue le 15 mars prochain.