La rencontre qui est prévue aujourd’hui à 19h au gymnase de Phoenix, sera très disputée puisqu’elle sera déterminante pour le titre de champion de Maurice de basket-ball. D’emblée, les deux équipes ne se quittent plus d’une semelle en championnat. Les Flippers, champions en titre et le Real vice-champions, sont toutes deux invaincues après quatre journées et comptent le même nombre de points au classement, soit 8.
Le match Mahebourg Flippers – Real monopolisera toute l’attention des adeptes de basket-ball aujourd’hui. Les deux équipes, après avoir enchaîné avec une quatrième victoire consécutive respectivement contre l’École de Basket de Cassis (68-57) et Roche Bois Warriors (76-66) dimanche dernier, visent désormais la passe de cinq avec à la clé, le fauteuil de leader. Et sachant qu’ils ont une revanche à prendre sur le Real qui les avait battus 60-51dans la Charity Shield en septembre dernier, les Flippers n’ont cette fois-ci pas droit à l’erreur.
Selon Pascal Prayag, entraîneur-joueur des Flippers, la victoire contre le Real est essentielle pour que son équipe puisse atteindre son objectif qui est de defendre son titre. Toutefois, il avoue que le match sera très serré. « Mes joueurs et moi savons que allons affronter une très bonne équipe du Real et que nous devons impérativement répondre présent ».
Pour empocher les deux points ce soir, Pascal Prayag avance que sa troupe devra être meilleure que leur adversaire dans les différents compartiments de jeux. « Nous devons être irréprochables en défense car notre adversaire se propulse très vite en avant. Il est également important qu’on réussisse nos tirs et qu’on marque des points ».
Mais cela ne vas pas être du gâteau. Le Real a démarré la saison 2015 sur des bonnes bases. En remportant la Charity Shield, ils ont clairement déjà affiché leurs ambitions de reprendre leur couronne de champion de Maurice qu’ils ont perdue la saison dernière. Ainsi, le match d’aujourd’hui face aux Mahebourg Flippers est un gros test pour la bande de Neva Vadivelloo, le coach du Real.
Mais ce dernier a tout de même une petite idée de ce qui pourrait aider ses protégés à être les vainqueurs de ce soir. « Nous allons jouer notre basket-ball habituel, sans nous mettre la pression sur le dos. Il est primordial que nous soyons à l’aise dans le jeu. Mais notre défense devra être extrêmement solide. À l’entraînement, nous ne cessons pas de mettre l’accent dans ce secteur de notre jeu », fait-il ressortir.