Attila, la seule autre équipe invaincue avec le Real dans la Super League, continue de suivre le rythme imprimé par le leader, en dominant facilement son sujet, dans le cadre de la sixième journée, au gymnase James Burty David, à Curepipe. Une rencontre maîtrisée par les Port-Louisiens, du début à la fin. Les Port-Louisiens n’ont laissé aucune chance aux Curepipiens du Forest Side BC. Une victoire aisée, sur le score sans appel de 81-54, qui pousse Forest Side un peu plus dans les bas fonds du classement aux côtés du Curepipe Starlight et Beau-Bassin/ Rose-Hill Hoop.
Cette victoire permet du coup à Attila de rester au contact du Real, et de maintenir son invincibilité. Le choc entre les deux équipes s’annoncera explosive si d’ici la 10e journée aucune d’entre elles n’a courbé l’échine. L’explication, alors, promettra d’être chaude. L’autre rencontre de la sixième journée mettait aux prises l’Ecole de Basket de Cassis (EDB Cassis) à BBRH-Hoop. Si l’équipe féminine de Hoop domine le basket-ball local depuis quelques années déjà, leurs homologues masculins, par contre éprouvent beaucoup plus de difficulté à s’imposer. En effet, encore une fois, malgré une belle opposition, ils ont perdu et n’ont enregistré aucune victoire dans le présent championnat. Cette fois, le bourreau de BBRH-Hoop se nomme EDB Cassis. Les protégés de Clency Pragassa n’ont laissé aucune chance aux Rose-Hilliens, en les dominant dans tous les secteurs du jeu et s’imposant 82-60.
La dernière confrontation de la journée opposait les néo-promus les Hammers aux Mahebourg Flippers. La formation du nord est en net déclin depuis sa dernière très bonne performance face à l’ASVP où elle avait fait jeu égal et avait perdu la rencontre sur le fil. Si les Port Lousiens avaient laissé entrevoir de belles perspectives, au fil du championnat ils peinent à confirmer. Il semblerait qu’ils doivent encore poursuivre leur apprentissage du haut niveau car les coéquipiers de Pascal Prayag ont été les plus réalistes devant les paniers, s’imposant avec une certaine facilité, 65-49.
Aujourd’hui, il faudra s’attendre à du beau spectacle avec un premier choc de la septième journée prévu à 17h. Les Roche Bois Warriors défieront Attila, dans une rencontre qui servira de test pour Attila qui voudra préserver son invincibilité. Un duel qui s’annonce éponyme et si Attila arrive à battre la formation rocheboisienne, il deviendra le challenger numéro 1 du Real de Port Louis. De plus, les Roche-Bois Warriors ont démontré une certaine fébrilité lors de leur match face à l’Association Sportive Vacoas/Phoenix. Les Vacoassiens ont peut-être trouvé la faille dans le jeu des Warriors. En effet, après un marquage à la  culotte sur Ludovic Mameron, les joueurs de Roche-Bois ont déjoué et leur rendement n’était plus le même. Sans leur dépositaire du jeu, le basketball rocheboisien n’est plus aussi fluide.
Deux autres rencontres seront aussi à l’affiche, à Curepipe. On verra l’EDB Cassis affrontés les Vikings à 15 heures, puis, les Curepipiens de Forest Side seront aux prises avec les Mahebourgeois des Flippers, à 19 h. Les Vikings auront du mal à tenir la gageur face aux joueurs de Cassis beaucoup plus expérimentés et surtout plus affûtés. De son côté les Flippers partent favoris pour leur match face à Forest Side.  Mardi 20 août, l’ASVP qui monte en puissance tentera de prendre les deux points du succès face aux Curepipiens du CSSC. Cette rencontre se jouera, contrairement aux autres, au gymnase Palmerstone, à Vacoas, à 19 heures.