Répondre aux exigences de la sécurité incendie et régulariser tous les bâtiments à Maurice. C’est dans cette optique qu’un Mauritius Fire Code sera bientôt rédigé. Un atelier de travail a été organisé par le ministère des Infrastructures publiques et du Transport, en collaboration avec le Building Control Advisory Council, le Construction Industry Development Board et les Mauritius Fire and Rescue Services hier, jeudi 5 octobre, à l’hôtel Labourdonnais. Trois officiers de la Singapore Civil Defence Force sont à Maurice pour apporter leur expertise à ce projet.
Le ministre Nando Bodha a fait ressortir que le projet de Fire code était déjà envisagé il y a quinze ans. Des propositions avaient même été faites mais le projet n’a jamais connu de suite. Il précise que le gouvernement actuel travaillait déjà sur le projet de Fire Code avec Singapour mais que c’est l’incendie à Londres qui est venu accélérer sa réalisation.
« Je suis content d’avoir bénéficié de l’expertise singapourienne, avec la participation des ministères concernés, dont les Collectivités locales pour le Building and Land use permit, et les Mauritius Fire and Rescue Services. Ce qui est aussi primordial est la collaboration de l’Attorney General pour l’implémentation du code », a déclaré Nando Bodha.
Le code, ajoute-t-il, est attendu depuis longtemps mais doit être implémenté le plus vite possible. « Nous avons effectué un sondage sur tous les bâtiments publics et l’exercice touchera également les bâtiments privés. Des mesures devront être incessamment implémentées aux Mauritius Fire and Rescue Services. De plus, nous travaillons sur un projet pour que le Building and Land Use permit soit accessible en ligne. Ce qui est important c’est non seulement d’obtenir ces permis, mais de les respecter aussi, c’est-à-dire le « post-control ». Il n’y a personne qui vient vérifier si le permis est respecté ou pas », explique-t-il.
Le ministre a lancé un appel aux compagnies d’assurances, leur demandant de « bien jouer leur rôle » et vérifier si toutes les conditions ont été réunies avant d’approuver des polices d’assurance. Il a également mis l’emphase sur la Fire Safety Culture. « Il est important que la population réalise que le feu est un élément dangereux mais qu’on peut l’empêcher. Le feu n’est pas un désastre naturel ».
Nando Bodha demande à la population de faire très attention aux matériaux de mauvaise qualité, baptisés « retarders », comme dans le cas à Londres. Par ailleurs, il compte aussi discuter avec l’Attorney General sur les sanctions et peines à envisager au cas où le code n’est pas respecté. « Les peines seront sévères. Les gens doivent réaliser l’importance d’implémenter ce code ».
Pour sa part, le ministre des Collectivités locales, Mahen Jhugroo, avance que Maurice est en voie de modernisation, avec des projets de développement d’infrastructures majeurs tels que les Smart Cities, l’expansion de l’aéroport et du port, le projet Jin Fei et le Metro Express. « Il semblerait que les directives et les règlements existants ne soient pas suffisants pour répondre aux exigences de la sécurité incendie. Donc, pour répondre aux normes et aux critères, les Mauritius Fire and Rescue Services, avec la collaboration des différentes parties prenantes, proposent un nouvel ensemble d’exigences en matière de sécurité incendie, baptisé Mauritius Fire Code », a-t-il souligné.
Cet atelier de travail est destiné à des hauts cadres du secteur de la construction dans le public ainsi que dans le privé, des ingénieurs et des architectes. « Les trois officiers de la Singapore Civil Defence Force apporteront leur contribution et partageront leur savoir-faire dans la préparation du Fire Safety Code à Maurice. Il ne faut pas négliger les bâtiments avec des éventuelles catastrophes qui peuvent toucher le pays. Si Maurice est frappée par un cyclone d’au-delà de 300 km/h, nous devrons être en mesure de faire face à une calamité », dit-il.
Mahen Jhugroo ajoute que des formations et des campagnes de sensibilisation seront lancées dans les écoles et collèges, pour éduquer les jeunes sur les mesures à prendre au cas où un incendie est déclenché.