Les terrains laissés en friche constituent un véritable casse-tête pour les collectivités locales qui régulièrement font appel aux propriétaires pour les nettoyer. La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill relancent les propriétaires en ce sens et envisage d’appliquer a loi à l’encontre des contrevenants.
Les terrains vagues et maisons abandonnés donnent lieu à de multiples nuisances et doléances de la part du voisinage. D’une part, il y a le problème de la pollution. En effet, des personnes par incivisme, n’hésitent pas à se de débarrasser de leurs ordures sur ces terrains, ce qui a pour conséquence la prolifération de bactéries nuisibles à la santé publique et causant préjudice aux propriétaires des maisons voisines. Et d’autre part, ces maisons et terrains deviennent les repaires idéals des drogués et autres malfrats, mettant en péril la sécurité des citadins.
Le conseil municipal des villes soeurs, afin de protéger, préserver l’environnement, la sécurité et la santé des citadins, fait ainsi appel aux propriétaires de terrains laissés à l’abandon, et qui sont recouverts d’herbes et d’autres végétation denses, de les nettoyer. La municipalité compte durcir le ton et les contrevenants risquent une amende ne dépassant pas Rs 20 000 si ces terrains ne sont pas nettoyés. La mairie compte également sanctionner ceux qui ont abandonné leurs terrains et qui ne se font pas connaître auprès de la mairie, cela en ayant recours au Curator of Vacant Estates de l’État.
La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill, tout comme la plupart des collectivités locales, est également confrontée au fait que certains propriétaires de terrains laissés à l’abandon ne résident plus à Maurice. Dans ce cas précis, les villes soeurs lancent un appel à toute personne qui aurait des informations sur l’identité et l’adresse des propriétaires des terrains vagues.