Le conseiller Philippe Barbe du Parti Mauricien Social Démocrate, a présenté une motion au Conseil municipal de Beau-Bassin Rose-Hill ce mardi 18 décembre, pour déclarer la motion concernant l’introduction de la langue créole au conseil municipal de « null & void ».

Philippe Barbe se dit absolument pas contre l’introduction du créole lors des réunions municipales, mais soutient que le conseil n’est pas habilité à faire adopter une telle motion. « Une telle motion doit être soumise selon des procédures. C’est le parlement qui doit amender la loi », soutient Philippe Barbe.

De ce fait, l’affaire a été référée au ministère du Local Gouvernment, qui donnera par la suite son jugement sur le sujet.

Présentée en novembre dernier, la motion d’Armand Hungley, conseiller du Muvman liberater, a pour but de permettre aux élus de s’exprimer en créole lors des réunions de la municipalité de BB-RH. D’ailleurs, huit conseillers ont voté pour, alors que quatre élus, incluant le maire, s’y sont opposés. Deux autres ont préféré s’abstenir. La motion de Phillipe Barbe est quant à elle, pas passé au vote étant donné que le Chief Executive tient à attendre l’avis du ministère avant de se prononcer.

En ce qu’il s’agit des inconvénients et dommages causés aux habitants de Beau-Bassin Rose-Hill par les travaux du projet Metro Express, le maire de BB-RH a déclaré qu’il ne pouvait donner de garantie que cela ne va pas se répéter.