Photo illustration

Elle continue à impressionner son entourage. La petite Marie-Cléanne Papillon, aujourd’hui âgée de dix mois mais se trouvant toujours à la Neonatal Intensive Care Unit (NICU), devient peu à peu autonome. Selon des sources du département de pédiatrie, la petite est toujours sous ventilation mais son appareil de respiration artificielle est par moment enlevé afin qu’elle apprenne à respirer par elle-même.

Par ailleurs, a-t-on appris, elle agit comme tous les bébés de son âge et parvient à consommer de la nourriture également. Selon des sources du département de pédiatrie à l’hôpital de Flacq, Marie Cléanne se porte bien. « Parfois, elle est placée sous ventilation artifi cielle et par moments elle est autonome et respire par elle-même. Nous maintenons cette tendance tant que nous ne serons pas certains que la petite est entièrement autonome. Néanmoins, il est bon de savoir que Marie-Cléanne se porte très bien », expliquent nos sources. « Elle sourit à tout le monde, elle joue et gazouille. Elle se nourrit d’aliments pour bébé sans aucune difficulté. Elle fait le bonheur de notre département », indique-t-on.

Nées le 4 janvier 2019, les sœurs siamoises Marie-Cléanne et Marie-Cléa ont dû subir une intervention chirurgicale en Inde en mars, en vue de les séparer. Partageant un seul cœur, la petite Marie-Cléa n’a malheureusement pas survécu à la chirurgie. Marie-Cléanne est retournée à Maurice seule et se trouve depuis à l’NICU du département de pédiatrie à l’hôpital de Flacq. Ses parents, Ian Gino et Marie-Hélène Papillon, attendent impatiemment le retour de leur fille à la maison.