Benz Blakka signe un troisième opus, Viv dan la paix, chez DMS Jam. Après un silence qui aura duré quatre ans, il revient pour nous parler d’amour et de spiritualité, sans oublier de nous faire part de ses revendications.
Monaster est en pause, mais le toaster Benz Blakka ne chôme pas et lance son nouvel opus à la fin de cette semaine. Avec Viv dan la paix, il reste dans le même registre que son précédent disque : reggae, dancehall, hip hop et coupé décalé composent le répertoire de la galette. Pour ce troisième disque, il a tout entrepris en trois étapes…
Après le vidéo-clip de la chanson éponyme sur le deuxième volume de Roots Reggae Dancehall, il met sur disque 13 nouvelles compositions pour dire sa vision de la paix et expose son côté spirituel sur une musique variée. Toujours sur la vague ambiancée, il distille des compositions qui sont le reflet de sa personnalité. “Je raconte des sujets qui sont importants dans ma vie, des vécus et des expériences.”
Trwa tem.
Viv dan la paix parle d’amour, de spiritualité et de revendications. Ce sont les trois thèmes qui ont inspiré la composition de ce disque. “J’ai voulu les mettre en lumière, exposer ma vision de la vie à travers ces trois sujets.” Après Tchak az Black et Ghetto Vibes, Benz Blakka fait dans la continuité, en précisant que ce nouvel opus a été réalisé avec davantage de maturité et de recul.
Benz Blakka a invité plusieurs amis sur le disque, notamment Jamaika (Legalize it), Mr Love (I Need U), Don Panik (Glorifier), Chaliceman, Ultimatum, Red I, Elijah et Mercenary (Kiltiv avek respe), Lionkklash (Infidel), Tikenzo, Titana (Reclam la zistis). “Les featurings sont venus naturellement, au fil des rencontres et des partages.”
Trois arrangeurs.
Steevie de Small Axe, Patrice Antoine (PA Studio) et Mr Love (Ludovic Lamarque) sont les trois arrangeurs qui ont apporté leurs contributions sur le disque. L’objectif est de proposer diverses sonorités et approches, afin de présenter un projet “éclectique et vivant”.
La promotion du disque débute dans quelques semaines. Des concerts ainsi que des séances de dédicaces sont à prévoir, notamment à Goodlands.
Viv dan la paix est produit et édité par DMS Jam.