Frank Rivas-Manzo, Managing Director de Corexsolar International et Patrice Marie, nouveau COO de la division Chimie.

Harel Mallac a fait état de son bilan financier du premier semestre 2018. Affichant une hausse de 13% du chiffre d’affaires par rapport au premier semestre 2017, ainsi que des profits après taxes de Rs 6,3 millions, le groupe continue sur sa lancée.

Cette croissance ne se reflète néanmoins pas en termes de profitabilité opérationnelle, car Harel Mallac affiche des pertes avant coûts financiers de Rs 9,3 millions, dues à de faibles marges sur des projets spécifiques de ses entreprises de Chimie et Technologie, peut-on lire dans son dernier communiqué.

Boostée par une nette amélioration des résultats dans le secteur de la construction et par les progrès constants lié au tourisme, la quote-part d’Harel Mallac dans les résultats associés pour le premier semestre croît de Rs 8 millions, soit de 16% par rapport à la même période en 2017.

Le groupe continue également avec une acquisition importante qui comprend une participation majoritaire dans Corexsolar International, spécialiste de l’énergie photovoltaïque, ainsi qu’un renforcement de son conseil d’administration et de son équipe de direction