R.

Un habitant de Forest-Side

Si tout le monde est au courant de ce qui s’est produit il y a une semaine de cela dans un faubourg de Curepipe, il est intéressant de constater que la situation s’est améliorée au niveau de l’eau et que le calme plat y règne depuis les événements du samedi 23 mars.

Des habitants de Forest-Side étaient descendus dans la rue

Comme nous le savons, l’exaspération des habitants de Forest-Side et d’autres faubourgs de Curepipe ont eu un effet surprenant, notamment une marche pacifique sortant de Résidence Atlee, qui a dégénéré en blocus d’artères routières et où de nombreuses personnes sont descendues sur les routes pour manifester leur frustration et leur colère quant à la situation qui a perduré pendant des mois et qui allait de mal en pis. Certains qualifient ces événements d’« émeutes » mais on ne peut, si les faits sont correctement rapportés, les désigner comme telles. Il n’y a d’ailleurs pas eu d’affrontements avec les policiers, ni même entre les habitants. Juste des demandes d’explications sur la problématique et que le problème soit résolu définitivement.

Les policiers, quant à eux, ont su garder leur calme face à la situation, essayant même de convaincre les manifestants de rentrer chez eux à un moment donné. Si des personnes de toutes générations, dont des personnes âgées qui étaient au front, participaient à cette démonstration, certains jeunes, eux, ne voyant rien bouger le soir venu, avaient décidé de mettre le feu aux pneus pensant attirer l’attention sur l’urgence de la situation. De ces réquisitions des habitants de Forest-Side, une seule a été accordée, à savoir le rétablissement de la fourniture d’eau, même si de petites coupures ou une diminution de pression sont notées.

La question qui resurgit régulièrement est pourquoi les mesures, qui ont été appliquées après ces événements, ne l’étaient-elles pas avant ? La population a-t-elle une fois de plus été tenue pour acquise ? Qui est responsable et quelles garanties que cette situation ne se répétera pas ? Les gens vivent toujours dans l’angoisse que la fourniture d’eau soit interrompue à n’importe quel moment et ils se préparent à toute éventualité, mais la situation des semaines précédentes ne s’est pas répétée jusqu’à l’heure.

Toutefois, les habitants de Forest-Side sont loin d’oublier les événements de ce fameux samedi. Quant à ceux envisageant de se représenter à des élections pour la circonscription concernée, leur campagne s’annonce d’ores et déjà dure !