Bonne nouvelle : la roupie est, dans l’ensemble, restée stable ces derniers mois. C’est en tout cas ce que révèle le dernier relevé mensuel de la Banque de Maurice sur l’évolution du Mauritius Exchange Rate Index (MERI), qui représente une moyenne pondérée des taux de change de la roupie. Cet indice reflète en effet les mouvements de la roupie vis-à-vis des devises des principaux partenaires commerciaux du pays. Quant au choix des monnaies, il est influencé par l’importance de chaque devise dans les échanges. Deux indices sont préparés : le premier (MERI-1) est basé sur la répartition des devises dans les transactions commerciales, alors que le second (MERI-2) tient compte à la fois de l’importance des différentes devises dans les échanges commerciaux aussi bien que dans les revenus touristiques du pays.
Le MERI-1 s’élevait à 94,873 points à la fin du mois dernier, contre 94,893 points fin juillet ainsi que fin juin. Le MERI-2, lui, s’établissait à 94,545 points au 30 août 2013, contre 94,529 fin juillet et 94,554 fin juin.
Selon la Banque de Maurice (BoM), le taux de change du dollar – basé sur les cours moyens des diverses banques commerciales – était de Rs 31,2896  au 30 août, par rapport à Rs 31,2997 au 31 juillet. L’euro a également gardé sa stabilité, étant affiché à Rs 41,4828 fin juillet et Rs 41,4681 fin août. La livre sterling, en revanche, a progressé, passant de Rs 47,6534 à Rs 48,5411. Le rand sud-africain (de Rs 3,2216 à Rs 3,06118), le dollar australien (de Rs 38,4024 à Rs 28,1219) et le yen japonais (de Rs 32,11 à Rs 32,0277) ont été en repli le mois dernier.
Dressant le bilan de l’évolution de la roupie pendant le premier semestre 2013, la BoM note, dans le dernier « Financial Stability Report », que la monnaie locale « continued to reflect the movements of major currencies on international markets as well as domestic demand and supply conditions ». Faisant référence au dernier rapport du Fonds monétaire international dans le cadre de l’Article IV Consultation, les autorités bancaires écrivent que la roupie est restée plus ou moins en ligne avec les fondamentaux économiques et que les interventions de la BoM sur le marché pour enrayer toutes fluctuations de la roupie ont été efficaces.
La roupie s’était appréciée vis-à-vis du dollar américain en début d’année, mais la tendance s’est par la suite renversée. Contre l’euro, la roupie avait pris un mouvement à la baisse pendant les premiers mois de l’année, mais a ensuite rattrapé une partie de ses pertes. La BoM ajoute que la roupie s’est en outre appréciée vis-à-vis de la livre sterling. Le bilan semestriel fait voir que la roupie s’est dépréciée de 1,4% et de 0,35% face au dollar et à l’euro, mais qu’elle a progressé de 4,3% vis-à-vis de la livre sterling. Sur une base nominale, une appréciation de 0,47% de la roupie a été enregistrée pour les premiers six mois de l’année.
La BoM rapporte par ailleurs que les réserves brutes officielles se chiffraient à Rs 100,7 milliards fin août, contre Rs 102,1 milliards à la fin du mois précédent. Depuis mai 2013, ces réserves ont diminué de Rs 4,7 milliards, mais demeurent malgré tout bien au-dessus de leur niveau du mois d’août 2012 (Rs 88,3 milliards).