2015 ne pouvait pas mieux commencer pour Orwin Emilien. Le spécialiste du 400 m haies va l’entamer sous d’autres cieux puisqu’il a décroché une bourse sports-études aux Etats-Unis. Il s’envolera ce soir, emballé comme tout, pour quatre années à Oklahoma Baptist University (OBU), établissement qui avait accueilli dans les années 90, d’autres athlètes mauriciens, dont Christian Boda, Ricky Wai Choon, Désiré Pierre-Louis, Gilliane Edwards, née Quirin et plus tard, Dominique Chan Low.
A bientôt 20 ans, Orwin Emilien avoue que c’est une nouvelle vie qui s’offre à lui dès demain aux Etats-Unis. Il transitera par Paris, puis Atlanta (Etas-Unis) avant de débarquer à Oklahoma. « J’avais envie depuis quelques temps déjà de tourner une nouvelle page. Cela s’est concrétisé. Je suis vraiment heureux et emballé à l’idée de poursuivre ma carrière là-bas. » Il n’oublie pas néanmoins de mentionner qu’il va rentrer à Maurice pour participer aux 9es Jeux des Iles prévus du 1er au 8 août à la Réunion, événement pour lequel il est présélectionné.
Habitant de Tyack, Rivière des Anguilles et étudiant au Collège St Joseph, le coureur confie qu’ « avant les études ne m’’interessaient pas trop, mais j’ai graduellement pris conscience de leurs importances si je veux réussir. » Encouragé dans cette voix par Dominique Chan Low, Désiré Pierre-Louis et Gilliane Edward, il devait ainsi s’y mettre à fond ces derniers temps trouvant dans l’opportunité qui se présentait, la chance de pouvoir pousser plus loin sa carrière et ses études. Car après avoir réussi ses examens de School Certificate, il a poursuivi ses études à travers des cours privés avant de se tourner vers l’OCEP jusqu’à l’année dernière.
Entre-temps, ce projet, devenu au fil des mois un rêve, s’est concrétisé au bout de sept mois d’attente. Tout commença au mois de mai 2014. « Dominique Chan Low m’a demandé si une bourse à OBU pourrait m’intesser. Ma réponse était logique. Et il m’a mis en contact avec Ford Mastin, le coach de l’établissement. J’ai fait parvenir mon dossier et on m’a accepté », raconte l’heureux bénéficiaire.
Orwin Emilien se dit très confiant de son avenir d’autant qu’il bénéficie entièrement de l’appui de son entraîneur Frankie Lebon, de sa famille, de l’AMA qui lui a offert son billet d’avion à travers le Comité Club Maurice, avons-nous appris. L’athlète entreprendra des études en’Physical Education Teaching and Coaching’
Athlète polyvalent tant sur 400 m plat qu’au 400 m haies, Emilien avait été médaillé d’argent au 4×100 m et médaillé de bronze au 400 m haies (53 » 18) en 2013 aux Championnats d’Afrique juniors à Bambous. Il avait également été demi-finaliste au 400 m haies (53 » 88) aux Mondiaux cadets de Lille, (France) en 2011 et une médaille de bronze au 400 m (48 » 45) aux Championnats cadets d’Afrique australe au Zimbabwe en 2012. Ses meilleures références personnelle réalisées l’année dernière sont de 52 » 71 sur les haies courtes et 47 » 33 au 400 m. Selon son coach Frankie Lebon, il devrait revenir à Maurice fin mai début juin pour les Jeux des Iles. « Je suis vraiment très fier de lui. Il a tout fait pour atteindre son but et je l’ai toujours encouragé à foncer. Je lui souhaite plein de succès dans ses études et qu’il devienne plus fort là-bas », se réjouit Frankie Lebon.
« Je suis prêt à relever de nouveaux défis. D’autant que c’est la première fois de ma vie que j’ai réussi par moi-même à entreprendre un projet et le réussir. Je me suis surpassé et cela me donne plus de confiance en moi pour l’avenir », dira pour finir Orwin Emilien qui ne devrait pas tarder à faire parler de lui.