Merven Clair était récemment en stage en Angleterre

Médaillé d’or aux Jeux des îles et aux Jeux d’Afrique, Merven Clair voit ses efforts récompensés en cette fi n de saison. Le boxeur de la catégorie -69 kg bénéfi cie en effet depuis le mois dernier d’une bourse olympique offerte par Solidarité Olympique dans le cadre de sa préparation en vue d’une qualifi cation pour les Jeux Olympiques de Tokyo l’année prochaine. De retour au pays, lundi dernier, après un stage d’une vingtaine de jours à Sheffield en Angleterre, Merven Clair trouve désormais l’occasion de s’épanouir davantage.

«Cette bourse olympique constitue une motivation supplémentaire dans ma quête de qualification olympique. Vu ma prestation tout au long de cette saison, je considère que je mérite cette bourse et je ne peux que remercier les dirigeants du Comité Olympique Mauricien pour la confiance placée en moi», fait ressortir le pugiliste. Il visera désormais une deuxième participation à la grande messe du sport mondial, après une première expérience vécûe à Rio en 2016. «Dans un premier temps, je mettrais tout en oeuvre pour décrocher cette qualification. Ce sera l’objectif du début de la saison prochaine. Par la suite, en cas de qualification, il faudra se concentrer sur la préparation en vue du rendez-vous de Tokyo», soutient-il. Pour rappel, ce tournoi qualificatif continental se déroulera au Sénégal fin février.

En attendant, Merven Clair se dit satisfait d’avoir pu gagner encore en expérience avec ce stage en compagnie de l’élite britannique. «Ce stage a été enrichissant et d’un très haut niveau. J’ai même pu croiser les gants avec les boxeurs de la catégorie -75 kg et de tels frottements face à des adversaires de calibre ne peuvent que rehausser notre niveau»,. soutient-il. Son seul regret demeure de n’avoir pu effectuer des échanges avec Pat Mc Cormack, médaillé d’or aux derniers Jeux du Commonwealth chez les -69 kg. La prochaine étape de la préparation sera un stage à Cuba à la mi-janvier prochain. «Ce sera l’occasion de peaufiner le travail», explique un Merven Clair désormais encore plus confiant en ses possibilités. Il effectuera ainsi ce déplacement avec ses coéquipiers Richarno Colin et Jean-Luc Rosalba, et le Directeur Technique National, Roberto Ibanez.

Pour rappel, les bénéfi ciaires de bourses olympiques depuis le début de cette année sont Orwin Emilien et JeanYann De Grâce (athlétisme), Yannick Lincoln et Aurélie Halwachs (cyclisme), Roilya Ranaivosoa et Ketty Lent (haltérophilie), Christianne Legentil (judoi), Satyadev Gunput (escrime) et Kate Foo Kune (badminton). Cette dernière, confrontée à un problème de dopage, a vu sa bourse être rétablie, après avoir été blanchie par la commission indépendante de la fédération internationale de badminton.