A ce vendredi matin sept mauriciens sont toujours portés manquants. Il s’agit de memebres de deux familles. Quand aux trois mauriciens blessés, ils ont reçu des soins et sont déjà retournés à leur hotel, selon des informations en provenance de La Mecque. L’inquiétude grandit donc sur le sort de nos compatriotes mais les représentants mauriciens sur place ne dramatisent pas la situation à ce stade.
Une cellule de crise a été mise sur pied par le gouvernement dirigé par le  premier ministre par interim Xavier Duval  et c’est le le vice Premier ministre Showkutally Soodhun qui gère ce dossier délicat qui sera évoqué au conseil des ministres ce vendredi matin.
Rappelons que 717 pèlerins ont été tués et 863 ont été blessés dans une bousculade jeudi à Mina près de La Mecque, l’un des pires drames à frapper le grand pèlerinage dans le premier lieu saint de l’islam. Depuis l’annonce de cette tragédie, la plus meurtrière à endeuiller le hajj depuis 25 ans, le bilan des victimes de différentes nationalités n’a cessé de grimper faisant craindre un nombre de victimes encore plus lourd.