De retour d’Italie, Judex Bazile demeure plus que jamais persuadé que la qualification pour les Jeux Olympiques sera désormais des plus ardues. Le fait que plusieurs boxeurs ont intégré l’AIBA Professionnal Boxing (APB) et les différentes franchises des World Series of Boxing (WSB) et que ceux âgés de 17 à 40 ans sont éligibles à y participer poussent l’entraîneur national de boxe à cette réflexion. Il est revenu vendredi dernier d’un stage d’une semaine à Assises qui regroupait une soixantaine d’entraîneurs trois étoiles et dirigé par deux Argentins.
Ce stage était le troisième de quatre placé sous l’égide de l’Association internationale de boxe (AIBA) et qui permettra à l’arrivée à ceux reçus de pouvoir officier à des compétitions concernant l’APB et le WSB. Si les deux premiers stages s’étaient déroulés à Cuba et au Kazakstan, le quatrième se déroule actuellement en Sicile (Italie). Seul entraîneur africain retenu pour ce stage, Judex Bazile soutient avoir beaucoup appris à travers des cours pratiques et théoriques très relevés. Les cours ont surtout porté sur la préparation pour aborder des combats concernant l’APB et le WSB, les méthodes d’entraînement, les nouveaux règlements en vigueur, l’aspect médical, des exercices de simulation avec la présence de médecins du ring entre autres.
À l’issue du stage, les entraîneurs ont subi une interview et ont répondu à un questionnaire. Ils avaient également à présenter un plan de travail et les résultats devraient être connus dans les prochains jours. « Désormais, nous avons une meilleure notion de l’APB et du WSB, et il est maintenant certain que d’année en année, plusieurs boxeurs intégreront ces deux entités. Si les boxeurs mauriciens pouvaient se retrouver au sein du WSB, ce sera un grand pas en avant », affirme Judex Bazile. D’ailleurs, Richarno Colin et Kennedy St. Pierre sont toujours en attente de pouvoir se retrouver au sein d’une des douze franchises dont les combats devraient débuter d’ici la fin de cette année dans le cadre d’une cinquième saison. Qui plus est, les boxeurs se retrouvant au sein de l’APB et du WSB possèdent plus de chances de se qualifier pour les Jeux Olympiques. Les autres ne devant se contenter que des championnats du monde et des échéances qualificatives continentales. Il est à noter qu’au niveau de l’Afrique, la qualification pour les J. O.de Rio se dérouleront au Cameroun.