Deux des cinq boxeurs présélectionnés en vue des championnats du monde Elite de boxe ont mis le cap sur la Hongrie hier soir. Accompagnés de Richard Sunee, assistant entraîneur national, Richarno Colin et Kennedy St Pierre effectueront ainsi les derniers réglages à travers un camp d’entraînement avec la sélection hongroise à Tata, province située non loin de Budapest. Ce camp d’entraînement se déroulera jusqu’au 8 octobre.
Après le camp d’entraînement avec les Botswanais et Kenyans au début de ce mois à Vacoas, le staff technique de l’Association mauricienne de boxe (AMB) était à la recherche d’autres sparring-partners dans la dernière ligne droite de la préparation en vue des Mondiaux. « Nos négociations auprès des pays amis se sont révélées fructueuses. Toutefois, nous n’avons pu déléguer que deux boxeurs en raison des frais élevés de déplacement », fait ressortir l’entraîneur national, Judex Bazile. De ce fait, les trois autres présélectionnés, à savoir Ludovic Bactora, John Colin et Cédric Olivier continueront leur préparation finale à Maurice.
Ce camp d’entraînement s’annonce tout de même d’un très bon niveau du fait que les deux boxeurs mauriciens côtoieront les sélectionnés hongrois en vue des championnats du monde. « Avec les facilités sur place, nous nous attendons à ce qu’ils maintiennent leur progression. D’ailleurs, nous avons préparé un programme d’entraînement et nous serons constamment en communication pour suivre l’évolution du stage. De plus, l’éventualité de tenue de test-matches sera bénéfique », affirme Judex Bazile.
Qui plus est, la Hongrie ne sera pas une découverte pour les boxeurs mauriciens qui ont participé au Bocksai Memorial ces dernières années. C’est ainsi que Richarno Colin s’était retrouvé sous le feu des projecteurs deux ans de cela en décrochant la médaille d’or dans la catégorie -64 kg.
Si l’aîné des frères Colin et Kennedy St. Pierre, de par leur participation à ce stage, possèdent de très fortes chances de se retrouver au rendez-vous mondial, il restera alors une place à prendre pour cette compétition prévue au Kazakhstan du 14 au 26 octobre prochain. « Vu les frais élevés, rien que trois boxeurs seront sélectionnés. Néanmoins, les autres boxeurs auront d’autres objectifs pour les deux prochains mois. Il faut aussi souligner que la préparation débutera très tôt l’année prochaine en raison des Jeux du Commonwealth », laisse entendre l’entraîneur national.