Le comité régional de Rodrigues organisera, en étroite collaboration avec la Commission des Sports, le tournoi inter-île de boxe du 17 au 21 avril prochain, au gymnase Malabar. Contrairement à la première édition qui avait réuni Maurice, La Réunion et Rodrigues, le tournoi de cette année accueillera également des boxeurs des Seychelles. Madagascar n’est pas invitée dans la mesure où il n’y a aucun contact avec les dirigeants de la Grande île depuis la crise de 2011 a déclaré Jean-Rex Henriette, président du comité régional.
« La philosophie de la Commission des Sports, plus particulièrement de son commissaire Ismaël Valimamode, est d’organiser ce genre d’événement visant à galvaniser davantage le sport à Maurice. Cette philosophie cadre justement avec la politique de notre comité », a d’emblée fait remarquer Jean-Rex Henriette. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’organisation de cette compétition est sur la bonne voie et que le courant passe bien entre les deux parties.
Le président du comité régional a ajouté que le comité organisateur, placé sous la présidence de Ismaël Valimamode et mis en place depuis décembre dernier, fonctionne très bien. « Nous n’avons pas à nous plaindre. Nous avons le soutien qu’il faut pour avancer et nous travaillons tous en étroite collaboration, afin de faire de cette compétition une réussite », a-t-il souligné.
Jean-Rex Henriette a ajouté que le comité organisateur a même commencé à approcher des éventuels sponsors et se réjoui du « response » obtenu. « L’Assemblée Régionale financera en grande partie l’organisation et à notre niveau, nous avons entrepris un gros travail pour obtenir le soutien des sponsors. Les compagnies mauriciennes basées à Rodrigues, aussi bien que les entreprises rodriguaises, sont disposées à aider. C’est bon signe pour la suite », a-t-il indiqué.
Au niveau des confirmations, le président du comité régional se dit heureux que les trois pays ont tous confirmé leur participation. Il a ajouté que ce tournoi se tiendra sous l’égide de l’AMB (Association mauricienne de Boxe) et que cette dernière apportera son aide précieuse au niveau de l’aspect technique de l’organisation. « La fédération va nous aider en terme d’arbitrage et de scoring machine entre autres. »
Pour Jean-Rex Henriette, il reste encore des petits détails à régler, notamment au niveau de la préparation des boxeurs. Selon lui, une demande a déjà été effectuée en ce qui concerne les équipements, aussi bien que des food supplements, pour les entraînements des boxeurs. Il a indiqué que cet item a déjà été approuvé et pense que le nécessaire devrait être fait incessamment.  
D’autre part, Jean-Rex Henriette a avancé que la compétition se déroulera au gymnase Malabar et que selon le programme prévisionnel, la pesée et la visite médicale devront se tenir le 19 avril, suivi dans l’après-midi de la cérémonie d’ouverture et des demi-finales. Les finales se dérouleront le 20, au gymnase Malabar toujours.
Au niveau de la participation, chaque pays pourra inscrire trois filles, quatre boxeurs de la catégorie junior et sept de la catégorie Élite. Chaque équipe sera accompagnée d’un chef de délégation, d’un arbitre et d’un ou deux entraîneurs. « Les pays participants payeront leurs frais de déplacement, alors que le comité organisateur les prendront totalement en charge aussitôt arrivés à Rodrigues », a souligné Jean-Rex Henriette.