L’ancien planton de la Mauritius Commercial Bank (MCB) Vinessen Subbaroyan et le chauffeur Mithil Sotrooghan avaient été trouvés coupables du braquage de cette banque en 2005. La magistrate Ida Dookhy-Rambaran les a condamnés hier à deux ans de prison chacun. La cour a cependant mis en suspens la sentence pour qu’un Probation Officer examine la possibilité qu’ils effectuent un Community Service Order. Ils devront comparaître à nouveau en cour le 18 août.
La magistrate a suspendu leur sentence en attendant le rapport du Probation Officer en vue de déterminer si l’ancien planton de la MCB et le chauffeur pourront bénéficier d’un Community Service Order (CSO) pour effectuer des travaux communautaires. La loi ne prévoit pas de caution de bonne conduite pour ce genre de délit, mais la magistrate a fait usage de sa discrétion pour le CSO. La Cour intermédiaire a expliqué qu’une amende ne serait pas non plus appropriée.
Poursuivis sous une charge de “aiding and abetting the authors of a crime et de recel”, les deux accusés avaient plaidé coupables dès le début des procédures à leur encontre. Mithil Sootrooghan était accusé d’avoir véhiculé Jiawed Ruhumatally et Daniel Désiré Steeve Monvoisin, les braqueurs. Le chauffeur était accusé d’avoir reçu une somme de Rs 3 M provenant du butin. L’ex-planton de la MCB avait, lui, facilité l’accès des braqueurs à l’intérieur de la banque commerciale. Il avait intentionnellement laissé la porte de la chambre forte ouverte afin que ses complices, Jiawed Ruhumatally et Daniel Désiré Steeve Monvoisin, puissent y entrer. Lors de son arrestation, il avait Rs 6 M et 100 000 euros en sa possession.
Lors des plaidoiries, leurs hommes de loi, Mes Rama Valayden et Ashley Hurhangee, avaient plaidé pour des travaux communautaires, évoquant leur « guilty plea » et le fait que 12 ans se sont écoulés depuis cette affaire. Rappelons que les deux complices  de Ruhumatally, à savoir Daniel Désiré Steve Monvoisin et Jacques Désiré Laval Sambacaille, avaient accepté les faits qui leur étaient reprochés dans le cadre de la mort de Gérald Lagesse, ancien Customer Care Supervisor de la Mauritius Commercial Bank (MCB). Le directeur des poursuites publiques avait logé une charge d’assassinat contre les deux accusés ainsi que contre Jiawed Ruhumatally. Les deux premiers nommés avaient plaidé coupables d’une charge réduite à celle de “manslaughter”. Ils ont écopé de 16 ans de prison.
Jiawed Ruhumatally avait, lui, plaidé non coupable et a été condamné à 42 ans de prison aux Assises. Il a fait appel de sa sentence et est dans l’attente du verdict. Les voleurs avaient emporté quelque Rs 51,8 M. Jiawed Ruhumatally et ses acolytes s’étaient rencontrés la veille du braquage pour peaufiner leur plan. « Nou ena plan rant kot kof labank MCB, atak de dimounn ladan, kokin kantite kass ki gagn e pran vann ale », avait indiqué Jiawed Ruhumatally dans ses dépositions à la police.
Le cadavre de Gérald Lagesse avait été retrouvé le lendemain du braquage par un planton près des coffres du QG de la MCB. La victime avait été ligotée et bâillonnée. Des morceaux de papier avaient par ailleurs été insérés dans sa bouche avant de placer du ruban adhésif. Gérald Lagesse avait reçu plusieurs coups au visage et un couteau avait également été retrouvé sur les lieux du crime.