Dans le sillage de la bagarre qui a éclaté entre les marchands de CD piratés, les policiers et un groupe d’artistes le 30 décembre dernier, sept personnes ont porté plainte à la National Human Rights Commission (NHRC) hier. Il s’agit d’artistes, dont certains ont dû recevoir des soins à l’hôpital. Ils allèguent avoir été malmenés par des policiers du poste de Trou-Fanfaron. Ils sont représentés par l’avoué Kavirah Bhokoree et Me Rama Valayden.
Louis Borghini Doguena Naidu, aussi connu comme Dr Boyzini, Louis Marvin Corret, Emilien Axel Yannick, Louis Joyce Veerasamy, Kenny Seenien, Arnaud Poulay et Jean Alain Residu ont porté plainte hier à la NHRC pour agression par des représentants de l’ordre. Dans la “complaint form” déposée à la commission, ils expliquent qu’ils se trouvaient à la gare du Nord le 30 décembre quand ils ont été brutalisés.
Kenny Seenien, l’ingénieur du son ayant dû subir une intervention chirurgicale suite à ces événements, précise dans sa plainte : « On the 30th December 2015 at Trou Fanfaron Police Station I was beaten up by Police Officers whom I can identify. The assault occured following complaint made by artists against sellers of “CDs & DVDs piratés” of local artists at La Gare du Nord, Place Immigration. I was severely injured. I have been hospitalized on the 30th December and underwent surgery on the 4th January 2016. I am still being followed by doctors of Jeetoo Hospital. I understand I will have to follow “rehab” in order to walk properly. »
Deux autres personnes, à savoir Dr Boyzini et Axel Emilien, ont reçu des soins à l’hôpital à cette même occasion. Ces artistes, sur qui pèsent également des accusations d’assault, ont été libérés sous caution les 31 décembre et 4 janvier derniers. Ils sont représentés par l’avoué Kaviraj Bokhoree ainsi que Mes Rama Valayden et Jean-Claude Bibi. Par ailleurs, Me Rama Valayden, qui a eu une rencontre avec les artistes mercredi dernier, a écrit au commissaire de police, Mario Nobin, pour lui faire part de cette affaire. Il l’invite à enquêter et à prendre les mesures nécessaires pour que l’Anti-Piracy Unit mène une campagne de sensibilisation sur le piratage d’oeuvres locales. Une rencontre entre les artistes et le commissaire de police pour discuter de la question est aussi souhaitée.
Sur ce même dossier, Me Valayden a également écrit au ministre des Arts et de la Culture, Dan Baboo, pour solliciter une rencontre. « I humbly request an urgent meeting with you to discuss matters concerning the “Piratage des CDs des Artistes Locaux” and what actions can be taken immediately to stop such malpractices and unlawful activities to continue », écrit Me Valayden.