Moins de 24 heures après un cambriolage chez un sexagénaire à Plaine-Verte, la police a résolu l’affaire. Une opération conjointe de la Crime Intelligence Unit (CIU) et la CID Port-Louis Nord a en effet débouché sur l’arrestation des deux suspects. Par ailleurs, deux autres individus, âgés de 18 et 23 ans et habitant Plaine-Verte et Roche-Bois, ont été placés en détention suite à trois cas de vol rapportés dernièrement.
Le petit-fils du sexagénaire, Mohammad Shanawaz Moosafeer, 23 ans, habitant Plaine-Verte, et son complice, Mohammad Anas Busgithavant, 23 ans également, habitant Vallée-Pitot, ont ainsi été arrêtés dans le cadre du cambriolage commis mercredi soir à Plaine-Verte. Shanawaz Moosafeer s’était introduit chez son grand-père de 60 ans en compagnie d’Anas Busgithavant avant d’emporter une somme de Rs 30 000, qui se trouvait sous un matelas de la chambre à coucher. Lors du forfait, le sexagénaire avait été agressé par les deux hommes et avait été blessé au nez et aux lèvres. Les deux suspects font face à des accusations provisoires de vol avec agression devant le tribunal de Port-Louis.
Deux autres arrestations sont intervenues hier, avec trois nouveaux cas de vols élucidés par les hommes de la CID Port-Louis Nord, en étroite collaboration avec la CIU. Un dénommé Furcy Emmanuel Sergio, alis Ti Manuel, âgé de 23 ans et habitant rue Descarrière, à Roche-Bois, a été appréhendé pour deux vols commis dans la région. Durant le mois d’août, le suspect aurait dérobé deux compresseurs de climatisation, estimés à Rs 10 000 et Rs 14 000. D’autre part, cette même escouade est parvenue à mettre la main sur un habitant de Plaine-Verte, Washil Clair, âgé de 18 ans, pour le vol de la moto d’un Pressman de 51 ans, estimée à Rs 20 000, retrouvée par la suite par les enquêteurs.
Par ailleurs, la police a ouvert une enquête sur un vol commis hier après-midi en pleine rue à Plaine-Verte sur un collégien de 18 ans fréquentant le collège St-Mary’s. Le jeune homme se trouvait hier vers 16 heures à l’angle des rues Serang et Madras lorsqu’un homme s’est approché de lui pour lui « demander l’heure ». Alors que le collégien regardait sa montre, l’homme a alors tenté d’arracher son téléphone portable, de marque Samsung. Mais le jeune homme n’entendait pas se laisser faire et une lutte s’en est suivie, jusqu’à ce que tous deux tombent à terre. Mais le malfrat s’est vite relevé, prenant ses jambes à son cou avec son butin, dont la valeur est estimée à Rs 10 000. Le collégien a été blessé aux genoux mais a refusé toute assistance médicale. Il a également affirmé à la police être en mesure d’identifier son agresseur.