À l’approche de la période de fêtes de fin d’année, les Casernes centrales se veulent rassurantes quant aux cas de vols rapportés à travers l’île et plus particulièrement les cambriolages. Les sources approchées au quartier général de la police affirment que la situation est sous contrôle et que des escouades spéciales ont été constituées pour élucider les cambriolages les plus importants survenus dernièrement. À cet effet, on indique que l’enquête policière sur le vol commis dans une maison à Grand-Baie vers la fin d’octobre, avec les membres de la famille ligotés et un butin d’une valeur de Rs 2 M emporté, a abouti à une piste sérieuse.
Suite à des études effectuées sur les cambriolages et autres cas de vol rapportés dernièrement, avec des malfrats faisant preuve de plus en plus d’innovation pour commettre leurs coups, la police indique qu’elle opère désormais différemment. « Nous avons voulu réagir promptement suite à ces vols enregistrés dernièrement à travers l’île. Chaque matin nous passons en revue la situation de la veille à travers ce qu’on appelle un daily monitoring meeting, présidé par le DCP des opérations. La teneur des informations au cours de ces échanges est par la suite relayée au commissaire de police. Au cours de ces sessions de travail, nous travaillons sur la tendance dans les divisions à travers l’île. Nous donnons ensuite des directives aux responsables de chaque division pour développer de nouvelles stratégies pour combattre les vols et la criminalité en général », indique-t-on.
L’enquête sur le cambriolage commis dans la soirée du mardi 22 octobre dans une luxueuse maison à Grand-Baie est « traitée de manière sérieuse » au niveau de la police. Quatre individus, portant des cagoules et des tenues militaires, s’étaient introduits dans une maison avant de ligoter les propriétaires. Ils sont repartis à bord du véhicule du propriétaire de la maison, avec des bijoux et autres articles de luxe valant Rs 2 millions. La voiture a été retrouvée plus tard, abandonné à The Vale. « La police multiplie les efforts en vue d’appréhender ces malfrats. Plusieurs unités, dont les Field Intelligence Officers, ont été déployées pour traiter ce cas. Nous sommes sur la bonne voie et nous sommes confiants de pouvoir remonter la piste de ces individus », ajoute-t-on.
Les sources approchées indiquent que même si des cambriolages importants ont été commis tout récemment, dont certains avec agression, la situation n’est pas alarmante et demeure sous contrôle. Aucun chiffre ne sera cependant avancé par les Casernes centrales à cet effet. Les mêmes sources s’appuient sur les données de Statistics Mauritius pour soutenir qu’il y a eu une baisse dans le nombre de cas de cambriolage et de vol rapportés l’année dernière. En 2012, la police a enregistré en moyenne 27 cas de vol par jour (10 106) contre 32 en 2011 (11 759). « A longer time series indicates that thefts have been rising since 2002 to reach a maximum of 17 per 1 000 population. A drastic fall of 50% from 2008 to 2012 results in a drop in the theft rate from 16 to 8 per 1 000 population », ajoute Statistics Mauritius à ce chapitre. La baisse dans le nombre de cas de cambriolage et de vol rapportés constitue la principale raison expliquant l’amélioration du taux de criminalité l’année dernière. L’Overall Offence Rate est passé de 34,8 pour 1 000 habitants en 2011 à 31,7% en 2012.