Le leader du Reform Party, Roshi Bhadain, a consigné une plainte au poste de police de Quatre-Bornes mercredi soir.  Il avance avoir été agressé alors qu’il faisait du porte-à-porte à l’avenue Telfair en compagnie de ses proches, en vue de la partielle au n° 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes). Certaines personnes sur place l’auraient bousculé, lui auraient lancé des jurons, et auraient voulu le gifler. Le plaignant a dû quitter les lieux pour sa sécurité ainsi que celle de sa fille.
Roshi Bhadain estime que ce sont des sympathisants d’un autre candidat qui seraient derrière ces agissements. Sur sa page Facebook, le leader du Reform Party a allégué, « (Il cite le nom du candidat d’un parti politique en lice pour la partielle)… has resorted to dirty tricks by getting one of his ‘goondas’ to shout abuse at us publicly in Ave Telfair. All the inhabitants witnessed their ‘bassesse’ and expressed disgust for their unruly behaviour! We continued on the camping trail without giving in to their orchestrated provocation. We thank the inhabitants of Ave Telfair for their continous support ».