Prenant la parole jeudi lors de l’inauguration du centre polyvalent de Cascavelle, le ministre des Administrations régionales Hervé Aimée a affirmé que d’autres projets pour l’amélioration des infrastructures publiques sont à venir. Outre la construction de la caserne des pompiers de La Preneuse, il a exprimé le souhait que le district de Rivière-Noire dispose d’un hôpital. Un projet réalisable puisqu’une enveloppe de Rs 280 M est destinée au développement dans cette région.
Citant les différents travaux effectués dans la circonscription N°14, Hervé Aimée a fait comprendre à ceux présents que les divers développements sont possible grâce au soutien du gouvernement. Outre l’agrandissement du pont de Rivière des Galets ou encore celui de Tamarin, le ministre a évoqué la construction d’une caserne de pompiers à La Preneuse. Son prochain objectif : la construction d’un hôpital pour desservir la région et favoriser la proximité des services de santé. Le terrain envisagé pour ce projet a été entretemps utilisé pour d’autres travaux, mais « nu pu travay lor sa », a-t-il déclaré. Son ambition : « Que les habitants du N°14 disposent des mêmes facilités infrastructurelles que les autres régions de l’île ». Dans un deuxième temps, Hervé Aimée a vivement critiqué Alan Ganoo pour son « manque de décision » en faveur des habitants de cette région. Concernant une deuxième route d’accès pour Flic-en-Flac, Hervé Aimée devait lui lancer : « Kan to ti dan gouvernman to pa ti trouve ti bizin fer tou sa la ! Aster ki to pe demann tou sa la ». Il a également appelé à la compréhension et au respect des habitants pour le centre polyvalent. « Bann lakt vandalis pou afekte zot mem parski o lie pran kass la pou fer lot kitsoz pou zot, nu pou bizin repar bann kitsoz ki zot finn kase », a-t-il expliqué. La cérémonie d’inauguration du centre polyvalent de Cascavelle a été ponctuée par une remise de certificat aux apprenants de couture, de sculpture et d’une formation pour la culture de champignons. Ils étaient plus d’une trentaine à être récompensés. Par ailleurs, le ministre a pu admirer une exposition de sculpture par les jeunes de cette région.