« Mo presans dan lapolis pou sa lanket-la, se enn sign ki eleksion pa lwin », a déclaré l’ancien député Cehl Meeah, convoqué aux Casernes centrales ce mardi pour une affaire d’escroquerie. Il a quitté les casernes vers 12h30.

Pour rappel, une plainte avait été déposée en 2018 au CCID par un ressortissant français contre l’ex-député qui l’accuse de lui avoir escroqué Rs 600 000 pour la vente d’un terrain fictif à Saint Julien.