Les championnats nationaux d’athlétisme inter-collèges 2014 ont pris fin hier au stade Germain Commarmond à Bambous avec la domination, chez les garçons, de St Esprit (minimes et cadets) et La Confiance (benjamins et juniors) et du BPS (benjamines et juniors) du côté des filles. Plus de 4000 athlètes venant de sept régions de l’île ont brigué les honneurs durant quatre jours de compétitions.
Les filles du collège Lorette de Mahébourg ont pris la première place (minimes) avec 60 points tandis qu’en cadettes c’est le collège adventiste qui s’est placé sur la plus haute marche du podium avec un total de 45 points. Le collège BPS s’est imposé dans les catégories benjamines (45 points) et juniors (62 points). Béatrice Pierre-Louis du collège Adventiste a réussi une performance de 5’51″06 au 1500 lors de la dernière journée d’hier. Elle soutient que malgré la fatigue elle s’est donnée à fond « Mes spécialités sont les longs parcours qui demandent beaucoup d’efforts et je suis donc satisfaite de mes performances », fait-elle ressortir. Quant à Rachel Michel qui représente le collège Notre Dame, elle s’est distinguée dans le 1500m junior (5’25″07). « Il y avait un peu de vent dans les virages mais j’ai quand même fait de mon mieux. La concurrence n’était pas très tenace », dit-elle.
Du côté masculin, les collèges La Confiance et St Esprit ce sont partagés les premières places. Les Quatrebornais ont récolté 49 points chez les minimes et 83 points chez les cadets. Quant à La Confiance, le groupe s’est démarqué en benjamins et juniors avec 73 et 65 points respectivement.
David Durhone qui défendait les couleurs du collège St Esprit a réalisé sa meilleure performance au 400 m (50″09), ce qui lui permettait de décrocher la palme de meilleur athlète de sa catégorie. « Ces intercollèges étaient pour moi une préparation pour les compétitions nationales à venir. », rappelle-t-il. Quant à David Durhone, il a fait la fierté du collège La Confiance dans la même épreuve en 51″02. « Ce n’était pas aisé mais je crois que la chance était de mon côté. Je me suis entraîné à un rythme de cinq fois par semaine et je tiens à remercier mon entraîneur Georges Vieillesse ainsi que mes parents et amis », souligne-t-il.
Si la première journée n’avait pas enregistré de records, par contre deux sont tombés mercredi. L’un signé Oriana Azie, du collège Mauritius, au javelot minime ( 29,22m) et l’autre au saut en hauteur junior (2m) et qui porte la griffe de Kenny Niclair  (La Confiance).
Le responsable technique de la Mauritius Secondary Schools Sports Association (MSSSA), Hedley Célestin soutient que le but de la commission a été atteint. « Cette nouvelle formule nous a permis de découvrir de nouveaux talents », laisse-t-il entendre.