À Maurice dans le cadre d’une rencontre entre coordonnateurs de la Brahma Kumari World Spiritual University (BKWSU) de divers pays de la région, Charles Hogg, coordonnateur de la branche australienne de cette société spirituelle, pratique la méditation au quotidien depuis 40 ans. Dans un entretien au Mauricien, il soutient que « l’âme de l’humanité est en crise ». Ayant voyagé le monde et vécu au milieu d’une diversité de religions, il dit avoir observé que « la plupart des gens qui sont heureux sont généreux et aimants ». Par contre, « faire du business avec l’amour : je te donnerai de l’amour si tu m’aimes » est, à ses yeux, « la recette pour une vie malheureuse ». Il est d’avis que « la méditation est la meilleure assurance dans la vie » et que le but de cette pratique est non pas de « sentir la paix, mais de faire l’expérience de qui je suis ».