Cinq victoires et quatre deuxièmes places en dix tentatives, on peut dire que la régularité a primé pour le titre de cheval de l’année qui est revenu à Liquid Motion. On dira aussi qu’une fois encore c’est un 4-ans qui a enlévé la palme après avoir aussi remporté le championnat de sa tranche d’âge.
Ainsi, Liquid Motion avec 263.25 points, le titre est allée en direction de l’élève de Patrick Merven. En tant que 4 ans — il en a 5 depuis début août — , Liquid Motion a suivi les traces de The Cardinal, Disa Leader, Ice Axe et autre Mr Brock qui avaient aussi enlevé le championnat des 4-ans. Il est toutefois à signaler qu’au contraire de ses prédécesseurs, Liquid Motion n’a remporté aucune victoire classique. Il est néanmoins parvenu à accrocher à son palmarès, la classique du sprint, The Princess Margaret Cup.
Le titre de Liquid Motion n’était sûrement pas envisagé, même s’il était parvenu à démarrer sa campagne sur les chapeaux de roues par une victoire en C 4. Il confirma à sa sortie subséquente mais il faudrait reconnaître qu’il n’avait pas battu grand monde ce jour-là aussi.
S’ensuivit une nette défaite avant sa participation dans la première manche du championnat des 4-ans où il domina un certain Tandragee. On se dit alors qu’il n’était pas donné à tout cheval de battre ce coursier de l’écurie Gujadhur, mais on restait quand même hésitant à faire de lui l’un des meilleurs.
Aussi, quand il fut battu lors de ses trois autres tentatives où il accrocha néanmoins la deuxième place, on se dit qu’il était un bon cheval mais n’avait toujours pas l’étoffe pour se mesurer aux chevaux de l’élite.
Mais son succès dans la Princess Margaret Cup mérite d’être souligné car c’était une épreuve où il portait 58 kg. D’aucuns affirment que la chance fut de son côté mais il fut néanmoins présent et sut se surpasser dans l’emballage final.
Liquid Motion enleva  par la suite The Colonel Draper Cup dans une épreuve où il eut à rendre du poids à la majorité de ses adversaires avant de courber l’échine par 0.75L devant Tales Of Bravery dans la Coupe d’or.
Si certains trouvent encore à redire sur le sacre de Liquid Motion ou pointent du doigt les critères de comptabilisation des points en ce qui concerne le championnat du titre de cheval de l’année, on dira que Liquid Motion a été récompensé pour sa régularité. 5 victoires et 4 deuxièmes places en dix sorties, il faut le faire.